Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Mathématiques: Le zéro a vieilli de 500 ans

Publié le 16 Septembre 2017 par France Révolution

Mathématiques: Le zéro a vieilli de 500 ans

Un point noir figurant dans un vieux manuscrit indien dont l'origine vient d'être située au 3e ou 4e siècle a été identifié par l'université d'Oxford comme la plus ancienne trace de l'usage du symbole zéro. Une découverte qui «vieillit» le zéro de 500 ans.

Manuscrit de Bakhshali

«Des scientifiques de la bibliothèque Bodleian de l'université d'Oxford ont utilisé la datation au carbone 14 pour remonter les origines du chiffre figurant dans le célèbre ancien manuscrit indien», appelé manuscrit de Bakhshali, a indiqué l'université dans un communiqué. «Le texte remonte au troisième ou quatrième siècle, ce qui en fait l'usage connu le plus ancien de ce symbole».

«Cette importante découverte permet de situer la naissance du 'zéro' (...) 500 ans plus tôt que les spécialistes ne le pensaient jusqu'à présent», a ajouté l'institution. Le document contient «des centaines de zéros» symbolisés par un simple point noir représentant des ordres de grandeur dans l'ancien système numérique indien. C'est ce point qui a évolué pour devenir le symbole utilisé aujourd'hui à travers la planète.

 
 

Datation jusqu'alors contestée

Le premier usage du zéro était jusqu'ici rattaché à une inscription du IXe siècle figurant sur un temple de Gwalior, dans l'Etat indien du Madhya Pradesh. Le manuscrit de Bakhshali, considéré comme le plus vieux document mathématique indien et détenu par la bibliothèque Bodleian depuis 1902, avait été découvert en 1881, enterré dans un champ près du village de Bakhshali, situé en Inde à l'époque, au Pakistan aujourd'hui.

Consistant en 70 feuilles d'écorce de bouleau, sa datation était jusqu'ici contestée au sein de la communauté scientifique. (ats/nxp)

Commenter cet article