Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Le Canada a intégré le Quartier général du Corps de réaction rapide – France

Publié le 16 Septembre 2017 par France Révolution

Le Canada a intégré le Quartier général du Corps de réaction rapide – France

Lors du sommet de l’Alliance atlantique organisé à Prague, en 2002, le président Jacques Chirac fit part de l’intention de la France d’adhérer au concept de NATO Response Force (NRF) et de créer, à cette fin, une force multinationale de réaction rapide aux normes de l’Otan, dotée d’un poste de commandement de corps d’armée projetable.

C’est ainsi que, le 1er juillet 2005, à Lille, le quartier général du Corps de réaction rapide – France (QG CCR-Fr) a vu le jour. Subordonné au Commandement des forces terrestres (CFT), il a été certifié, deux ans plus tard, par l’Otan comme état-major à haut niveau de préparation (High Readiness Force).

Ayant la capacité d’entrer en premier sur un théâtre extérieur à court préavis pour des engagements de basse et haute intensité, le QG CRR-FR est en mesure d’assurer le commandement d’une force terrestre multinationale de 60.000 hommes. Il peut être sollicité pour des opérations multinationales dans le cadre d’un mandat de l’Otan et/ou de l’Union européenne.

Encore récemment, le QG CRR-Fr comptait 450 militaires provenant de 14 pays, dont les États-Unis, l’Allemagne, la Belgique, le Royaume-Uni, l’Italie ou encore la Turquie. Depuis le 15 septembre, en cette année où l’on a commémoré le centenaire de la bataille de Vimy, le Canada en est devenu le quinzième membre.

« Le drapeau à la feuille d’érable rouge flotte désormais sur la place d’armes de la Citadelle aux côtés du drapeau français et de ceux des 13 autres nations alliées déjà présentes au CRR-Fr », a-t-il ainsi été rapporté dans un bref communiqué.

« Le Canada rejoint l’état-major en une période particulière : le CRR-Fr est en alerte Otan de juillet 2017 à juillet 2018, en mesure de prendre le commandement d’une opération interarmées pour une opération à dominante terrestre si l’alerte était déclenchée », explique le texte. Cinq militaires canadiens sont ainsi venus renforcer les effectifs du QG CRR-Fr.

Cette prise d’alerte pour le compte de l’Otan, le CRR-Fr soutient les opérations de l’armée de Terre (comme Sentinelle et Barkhane) et appuie « les grandes unités des forces terrestres dans le développement de leur interopérabilité interarmées et interalliés (entraînement et contrôle des PC de divisions, entraînement régulier des brigades…), au travers des exercices et de l’expertise doctrinale. »

Commenter cet article