Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

«La police se meurt»: ce qu’exigent des policiers en colère dans les rues de Paris (vidéo)

Publié le 16 Septembre 2017 par France Révolution

«La police se meurt»: ce qu’exigent des policiers en colère dans les rues de Paris (vidéo)

Pancartes en mains, ces policiers et femmes des forces de l’ordre sont descendus dans les rues de Paris pour prendre part à une nouvelle manifestation. Quels sont leurs objectifs? La correspondante de Sputnik s’est rendue sur place pour interroger les organisateurs et militants de cette marche.

Une centaine de gardiens de la paix se sont rassemblés à Paris ce samedi pour attirer l'attention des autorités françaises. Ils exigent notamment l'amélioration de leurs conditions de travail, a expliqué à Sputnik la présidente de l'association Femmes des forces de l'ordre en colère.

«Dans la police nationale de la France, ce qui ne va pas c'est qu'il n'y a pas assez de collègues, pas assez de moyens matériels, et l'équipement est soit obsolète, soit inutilisable parce qu'il n'y pas d'argent. On a rien!»

Elle a ajouté que «la police nationale en France était pauvre, et dans ces conditions on ne pouvait pas exercer notre profession concrètement, on ne pouvait pas vous défendre et on ne pouvait pas du coup se défendre. Et là c'était dangereux».

 

Une autre militante interrogée par la correspondante de Sputnik s'est rendue la place de la République tout simplement pour apporter son soutien aux représentants des forces de l'ordre.

«C'est un problème exceptionnel. On pense à ceux qui sont en vacation aujourd'hui, on pense à ceux qui se sont pris des cocktails Molotov, on pense à toutes ces personnes qui ont donné du temps, de leur vie, de leur intégrité physique.»

Ce samedi, des policiers français se sont également rassemblés dans six autres grandes villes de France pour dénoncer le manque de moyens mis à leur disposition pour accomplir leur missions.

En octobre 2016, ils avaient déjà manifesté après l'agression aux cocktails Molotov de quatre de leurs collègues à Viry-Châtillon. Les autorités françaises avaient alors alloué 250 millions d'euros supplémentaire au Ministère de l'Intérieur et modifié certains textes encadrant la légitime défense.

Commenter cet article