Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Irma : Le BPC Tonnerre est parti vers les Antilles avec plus de 1.000 tonnes de matériels

Publié le 13 Septembre 2017 par France Révolution

Irma : Le BPC Tonnerre est parti vers les Antilles avec plus de 1.000 tonnes de matériels

Comme annoncé, et après avoir terminé son chargement, le Bâtiment de projection et de commandement Tonnerre a appareillé du port militaire de Toulon pour mettre le cap vers Saint-Martin, île dévastée, avec celle de Saint-Barthélemy, par l’ouragan Irma.

Les moyens que ce navire va acheminer aux Antilles sont conséquents. Ainsi, plus de 1.000 tonnes de matériels ont été embarqués à son bord, dont 116 véhicules et engins militaires et 26 véhicules de la gendarmerie et de la police.

Il s’agit ainsi de « projeter » une capacité de reconstruction. Le 17e Régiment du Génie Parachutiste (RGP) envoie 41 sapeurs, dont des plongeurs de combat pour les recherches et les travaux sous-marins. Son détachement comprend un groupe sur Engin du génie rapide de protection (EGRAP) pour dégager les obstacles, une unité de production d’énergie 80 KW afin de rétablir l’électricité dans l’île. Enfin, il va déployer des équipements de zone de poser pour remettre en état des pistes aéronautiques.

Le 19e Régiment du Génie va quant à lui envoyer 72 sapeurs et 47 véhicules, dont un détachement de liaison et de reconnaissance (DLRG) qui sera chargé de renseigner l’état-major tactique sur les priorités, ainsi qu’un élément léger d’intervention (ELI) pour la maintenance des engins.

Le 19e RG founit également des moyens lourds de terrassement (pelles hydrauliques, bulldozers et camions bennes) pour dégager les routes et un appui au déploiement opérationnel pour la construction d’infrastructure qui, explique l’armée de Terre, « permettront de participer à la remise en état des installations vitales (électricité, fourniture d’eau, bâtiments médicaux, etc.). »

Le Service des essences des Armées est aussi sollicité pour fournir une capacité « carburant » (camions de ravitaillement en carburant terrestres et aéronautiques et plots de chargement). En outre, le Service de santé des Armées (SSA) renforce l’hôpital rôle 3 du BPC Tonnerre avec des moyens supplémentaires.

Enfin, quatre hélicoptères ont pris place à bord, dont 1 Puma et 2 NH-90 Caïman TTH de l’Aviation légère de l’armée de Terre (ALAT) et un Puma de l’armée de l’Air.

Le navire a également pris en compte des moyens civils, comme 8 modules d’hébergement founis parla société Cougnayd et une capacité de désalinasation, via un véhicule du groupe Veolia.

Le BPC Tonnerre devrait mettre 12 jours pour arriver à destination (soit le 25 septembre).

Commenter cet article