Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Un pilote de chasse américain doit s'éjecter lors d'un atterrissage d'urgence à Bahreïn

Publié le 12 Août 2017 par France Révolution

L’appareil, un chasseur Super Hornet F/A-18E, avait décollé du porte-avions USS Nimitz.

L’appareil, un chasseur Super Hornet F/A-18E, avait décollé du porte-avions USS Nimitz.

Le pilote d’un avion de chasse américain a dû s’éjecter en effectuant samedi un atterrissage d’urgence à l’aéroport international de Bahreïn, un incident qui a provoqué des perturbations dans le trafic, a indiqué un porte-parole de la marine américaine.

Le pilote s’en est sorti indemne. Des contrôles ont été effectués pour rouvrir la piste, a-t-on ajouté de même source.

Un avion de combat F/A 18E «a connu un dysfonctionnement au niveau du moteur et a tenté de se diriger vers la base militaire Cheikh Issa», a déclaré le commandant William Urban, porte-parole de la Ve flotte américaine basée à Bahreïn.

Mais il n’a pas été en mesure de le faire et «le pilote a été contraint d’atterrir en urgence à l’aéroport international de Bahreïn. En raison du problème technique, l’appareil n’a pas pu être stoppé sur la piste et le pilote s’est éjecté lorsque l’avion a quitté la piste».

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l’incident, a ajouté M. Urban, qui a précisé que l’appareil avait décollé du porte-avions USS Nimitz.

Le trafic est ensuite revenu à la normale dans l’après-midi, a indiqué le compte Twitter de l’aéroport.

Situé entre l’Arabie saoudite et l’Iran, le royaume de Bahreïn abrite une base de la Ve flotte américaine. Celle-ci a une importance stratégique pour les opérations américaines dans le cadre de la lutte contre le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans la région.

Commenter cet article