Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Corée du Nord: 3,5 millions de volontaires pour combattre les États-Unis

Publié le 12 Août 2017 par France Révolution

Corée du Nord: 3,5 millions de volontaires pour combattre les États-Unis

Alors que la tension est à son comble sur la péninsule de Corée, 3,5 millions de Nord-Coréens ont fait part de leur volonté de rejoindre l’armée pour faire face à Washington, a relaté l’agence Yonhap se référant aux médias nord-coréens.

Depuis que les États-Unis ont adopté de nouvelles sanctions à l'encontre de Pyongyang, environ 3,5 millions de Nord-Coréens, jeunes gens, étudiants, anciens militaires, se sont adressés aux autorités pour rejoindre l'armée du pays afin de lutter contre les États-Unis, a indiqué l'agence sud-coréenne Yonhap se référant aux médias de la Corée du Nord.

Par exemple, le 9 août, quelque 89.000 personnes ont demandé de rejoindre les rangs de l'armée nationale dans la province Hwanghae.

 

La Corée du Nord a déclaré mardi qu'elle pouvait tirer des missiles balistiques stratégiques à moyenne et longue portée Hwasong-12 contre les bases militaires américaines situées sur l'île de Guam, dans le Pacifique, si Washington poursuivait ses pressions contre Pyongyang.

Le Président américain Donal Trump a promis mardi «le feu et la colère» à Pyongyang s'il menaçait de nouveau son pays. Il s'est aussi dit prêt à une riposte militaire aux actions «irréfléchies» nord-coréennes.

Les menaces de Pyongyang ont inquiété les pays voisins de la Corée du Nord. Selon les médias japonais, Tokyo envisage de déployer des missiles intercepteurs supplémentaires PAC-3 (Patriot) dans les régions du pays que les missiles balistiques nord-coréens survoleront avant d'atteindre Guam.

Commenter cet article