Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Voyage de Macron à Las Vegas : l'enquête a été confiée à des juges d'instruction

Publié le 7 Juillet 2017 par France Révolution

Voyage de Macron à Las Vegas : l'enquête a été confiée à des juges d'instruction

Des juges d'instruction vont enquêter sur des soupçons de favoritisme dans l'organisation d'un déplacement d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, en janvier 2016 à Las Vegas

Le parquet de Paris a ouvert 7 juillet une information judiciaire contre X pour «favoritisme et recel de favoritisme», a rapporté l'agence de presse AFP. Des juges d'instruction vont ainsi enquêter sur des soupçons de favoritisme dans l'organisation d'un déplacement d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, en janvier 2016 à Las Vegas, a appris l'AFP auprès du parquet.

La justice soupçonne des dysfonctionnements dans le montage de cette opération, confiée à Havas sans appel d'offres par Business France (BF), organisme notamment dépendant de Bercy.

La directrice générale de BF en 2006, l'actuelle ministre du Travail Muriel Pénicaud, est notamment soupçonnée d'avoir pu être alertée en amont des difficultés comptables liées à l'organisation de l'événement.

Les révélations se sont multipliés ces dernières semaines dans la presse, plaçant la ministre dans une position délicate. Le journal Libération a récemment affirmé, par exemple, que Muriel Pénicaud aurait tronqué un document d'audit accablant la direction de Business France pour non-respect des règles de mise en concurrence.

Selon Le Canard enchaîné, à l'origine des premières révélations, le coût de l'opération réalisée par Havas pour Business France, sans qu'il y ait eu d'appel d'offres, aurait été de 381 759 euros, dont 100 000 euros pour les seuls frais d'hôtel. Libération avait également affirmé le 28 juin que Muriel Pénicaud avait «validé» certaines dépenses relatives à l'organisation de la soirée

Commenter cet article