Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Vers une nouvelle branche des forces armées américaines?

Publié le 4 Juillet 2017 par France Révolution

Vers une nouvelle branche des forces armées américaines?

Après l’US Army, l’US Navy, l’US Marine Corps, l’US Coast Guard et l’US Air Force, les forces armées américaines vont peut-être compter une sixième branche, dans un domaine où l’on ne s’y attendait pas vraiment.

En effet, si une nouvelle composante militaire devait être créée, on aurait pensé que son domaine d’action allait être le cyberespace, considéré désormais comme un champ de bataille comme on autre. En tout cas, en France, si une nouvelle force était appelée à faire son apparition, ce serait très probablement pour s’occuper des questions cyber. Mais tel ne sera pas le cas outre-Atlantique puisque cette sixième branche serait chargée des missions spatiales.

Ainsi, le comité des Forces armées de la Chambre des représentants vient de voter la création de l’US Space Corps à partir des unités de l’US Air Force dédiée à l’espace. Si cette mesure est approuvée par le Congrès, alors les États-Unis deviendraient le premier pays à emprunter cette voie.

Cette idée de créer une branche des forces américaines dédiées aux opérations dans l’espace n’est pas nouvelle. Au tournant des années 2000, une commission dirigée par Donald Rumsfeld, qui allait alors devenir le secrétaire à la Défense du président George Bush Jr, avait mis en garde contre un « Pearl Harbor spatial » et plaidé pour une réorganisation du Pentagone pour l’éviter, sans pour autant aller jusqu’à créer une nouvelle armée.

« Les États-Unis sont plus dépendants de l’espace que tout autre pays. Pourtant, les menaces n’ont pas l’attention qu’elles méritent », soulignait le document. « Ceux qui sont hostile aux États-Unis peuvent acquérir sur le marché mondial les moyens de dénier, perturber ou détruire les systèmes spatiaux américains en s’attaquant aux satellites et aux liaisons de communication avec les stations au sol », avait-il ajouté.

Pour contrer cette menace, le rapport suggérait une collaboration technologique plus étroite entre le Pentagone et la communauté du renseignement. Mais en 2017, il s’agit donc d’aller encore plus loin, d’autant plus que la dépendance à l’espace pour la vie civile (GPS, télévision, communications, observation, etc…) s’est encore accentuée. Qui plus est, en janvier 2007, la Chine a testé une arme anti-satellite, une capacité susceptible d’affecter gravement les opérations militaires américaines le cas échéant.

« C’est un problème que le sous-comité a étudié pendant des mois et je ne peux même pas vous dire combien de réunions avec les experts que Jim [le représentant démocrate Jim Cooper] et moi avons eu sur ce sujet », a expliqué le républicain Mike Rogers, lequel est à la pointe de ce projet. « Nous sommes tous les deux arrivés à la même conclusion : le département [de la Défense] ne peut pas régler ce sujet lui-même et le Congrès doit intervenir », a-t-il ajouté.

De son côté, Jim Cooper a estimé que l’US Air Force avait jusqu’à présent négligé les questions liées à l’espace. Ou du moins qu’elle ne lui avait pas accordé « la priorité adéquate ».

Concrètement, cet US Space Corps verrait le jour en 2019. Il dépendrait du secrétaire à l’US Air Force (comme l’US Marine Corps dépend de celui de l’US Navy) et il serait commandé par un général quatre étoiles, c’est à dire avec un rang équivalent à celui du chef d’état-major de l’aviation américaine.

« Ces changements ne seront pas faciles et seront perturbateurs à court terme, mais nos adversaires ne seront jamais moins capables qu’ils ne le sont aujourd’hui. Nous devons agir maintenant si nous souhaitons maintenir les avantages dont bénéficie l’armée américaine en opérant dans l’espace », a fait valoir Mike Rogers.

Reste à voir maintenant le sort qui sera réservé à ce projet par le Congrès, le Sénat ayant encore son mot à dire. Cela étant, cette idée de créer un US Space Corps n’enchante a priori pas les responsables de l’US Air Force, qui y voient une dispersion des ressources.

Commenter cet article