Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Syrie: des milliers de combattants de l’opposition prêts à lutter contre al-Nosra

Publié le 17 Juillet 2017 par France Révolution

Syrie: des milliers de combattants de l’opposition prêts à lutter contre al-Nosra

L’opposition armée voudrait elle aussi en finir avec la guerre, a affirmé dans une interview à Sputnik le président de la commission syrienne de réconciliation nationale, ajoutant que de nombreux combattants se disent prêts à s’unir pour faire face au Front al-Nosra.

Plus de 10.000 combattants dans les provinces de Hama, de Homs et d'Idlib sont prêts à lancer des négociations pour faire front commun contre al-Nosra, a déclaré dans un entretien à Sputnik Saleh Naïmi, le président de la commission syrienne de réconciliation nationale (CRN) et fondateur du Forum des tribus arabes.

 

Selon le responsable syrien, les combattants se disent prêts à s'engager dans la lutte contre les djihadistes à condition de «bénéficier d'un soutien direct de la Russie».

«Ils sont des milliers. J'avais présenté une liste de 6.700 personnes, maintenant leur nombre dépasse 10.000. Ils sont à Rastane, à Talbiseh [10km au nord de Homs, ndlr], à Hama et à Idlib. Sous notre direction, ils ont mis en place un comité politique de coordination», explique M.Naïmi.

«Je vous le dirai, vous êtes libres de ne pas y croire: l'autre partie [l'opposition armée, ndlr] cherche la réconciliation et veut en finir avec la guerre, ils sont 90% à le vouloir. Ils aimeraient revenir à une vie pacifique et bénéficier d'une amnistie», affirme le président de la CRN.

La commission syrienne de réconciliation nationale est une organisation non gouvernementale composée de membres de tribus arabes et qui joue un rôle de médiateur entre le gouvernement syrien et les chefs de groupes armés illégaux. Les activités de la commission concernent les problèmes de réconciliation, l'échange de prisonniers et la livraison de l'aide humanitaire dans les régions contrôlées par les combattants.

Commenter cet article