Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

ŒIL POUR ŒIL ET RÉCIPROCITÉ. Poutine étend les sanctions russes contre l’Occident jusqu’à 2018

Publié le 1 Juillet 2017 par France Révolution

ŒIL POUR ŒIL ET RÉCIPROCITÉ. Poutine étend les sanctions russes contre l’Occident jusqu’à 2018

MOSCOU, Russie (11h02) – C’est la réponse du berger à la bergère. Les sanctions contre la Russie visant à un changement au Kremlin n’ont pas porté les résultats escomptés et la persistance dans ce sens-là est ridicule.  Avant les sanctions occidentalo-américaines, le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a déclaré que le gouvernement russe proposera d’étendre les sanctions contre les produits occidentaux jusqu’au 31 décembre 2018.

Dans la foulée, c’est le président Vladimir Poutine qui a signé un décret pour étendre les sanctions russes contre les produits occidentaux jusqu’au 31 décembre 2018. Le document a été publié sur le site web des informations juridiques des autorités russes.

Le 29 juin, le Premier ministre Dmitri Medvedev a déclaré que le gouvernement russe recommanderait de prolonger les contre-sanctions jusqu’au 31 décembre 2018. Il a rappelé que plus tôt l’Union européenne avait étendu les sanctions contre la Russie.

« Dans cette situation, nous répondrons de manière adéquate. Hier, nous avons discuté de cette question avec le président. Le gouvernement proposera au président que les contre-mesures devraient être prolongées d’une autre année jusqu’au 31 décembre 2018 », a déclaré Medvedev.

Le 15 juin, lors de sa session annuelle de téléconférence sur les questions et réponses, le président Vladimir Poutine a déclaré que Moscou déciderait de ses sanctions pour tenir compte des relations avec d’autres pays.

« Notre gouvernement a étendu les sanctions jusqu’au 31 décembre », a-t-il déclaré. « Nous verrons comment nos relations se développeront avec les pays qui nous ont imposé des sanctions. En ce qui concerne l’expansion sans fin des sanctions, si nos homologues insistent sur leurs sanctions économiques, nous ferons de même, car sinon nous allons faire face à des problèmes au sein de l’Organisation mondiale du commerce », a souligné Poutine.

Commenter cet article