Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Nantes. Quand un délinquant étranger est transformé en « enfant » par 20minutes.fr

Publié le 8 Juillet 2017 par France Révolution

Nantes. Quand un délinquant étranger est transformé en « enfant » par 20minutes.fr

« Nantes: L’enfant qui avait été interpellé trois fois en trois jours a encore frappé » titrait le 6 juillet le journal subventionné 20minutes.fr.

Manifestement à court d’excuse à trouver pour les mineurs isolés étrangers qui sèment la pagaille dans le centre ville de Nantes notamment, voici que la journaliste qualifie « d’enfant », un délinquant multirécidiviste, à nouveau arrêté et qui cause énormément de soucis à des forces de l’ordre totalement impuissantes légalement face à ce genre d’individu.

L’histoire – pourtant loin d’être drôle pour les victimes – est racontée comme si c’était insolite, alors que c’est une délinquance du quotidien à Nantes.

Lundi dernier, ce jeune immigré, mineur isolé mais loin d’être un « enfant » vu son pedigree,  était déjà interpellé pour la troisième fois en trois jours, après avoir agressé des policiers, mais aussi pour vol et cambriolage. A chaque fois, il a été libéré.

Cette fois-ci, il serait impliqué dans le cambriolage d’une pharmacie au centre de Nantes, avec deux autres prétendus mineurs – défendus par ailleurs par les associations d’extrême gauche de Nantes – de 12 et 13 ans.

Les trois individus – soupçonnés d’autres délits – ont refusé notamment les tests osseux pour vérifier leur âge, ces immigrés mentant fréquemment à ce sujet pour des raisons légales (cela les rend inexpulsables).

« Tant qu’on laissera rentrer des vagues entières de migrants, cela ne va pas s’arrêter » nous confie un policier local assez dépité. « Ils sont parfaitement informés des droits que notre société leur accorde, ils en usent et abusent allègrement. On ne peut pas faire grand chose ». 

A force de multiplier les cambriolages et les exactions, ces jeunes multiplient par ailleurs les risques pour eux mêmes de tomber, un jour, sur un commerçant ou un particulier qui sous le coup de la tension fasse justice lui même comme c’est déjà arrivé par le passé.

Commenter cet article