Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Moment dramatique en Angleterre: le voleur volé!

Publié le 16 Juillet 2017 par France Révolution

Moment dramatique en Angleterre: le voleur volé!

Une habitante de Bristol s’est décidée à commettre un acte désespéré … voler sa propre bicyclette qui lui avait été dérobée la veille et que le nouveau propriétaire avait tenté de revendre par le biais de Facebook.

Jenny Morton-Humphreys, une jeune femme de 30 ans résidant à Bristol, a commis le vol de sa propre bicyclette, récemment dérobée par un inconnu, a annoncé le journal Bristol Post.

D'après la jeune femme, elle a laissé son vélo dans le centre de la ville, non loin du centre de presse Watershed, pour aller prendre son petit-déjeuner. Au moment de le récupérer, elle a constaté qu'il lui avait été volé et s'est adressée à la police.

Elle a ensuite publié un cliché de sa bicyclette sur Facebook pour demander l'aide aux internautes. Très rapidement, un des utilisateurs de ce réseau social a découvert que le vélo avait été mis en vente sur internet.

 

Jenny a pris la décision de tendre un piège à son voleur et a répondu à l'annonce publiée en ligne. Elle a ensuite contacté les forces de l'ordre pour qu'elles l'accompagnent à son rendez-vous avec l'acheteur, mais ces dernières ont refusé de le faire.

La jeune femme a alors tout simplement décidé de voler sa propre bicyclette.

«J'ai prétendu vouloir l'acheter et ai posé de nombreuses questions stupides sur ma bicyclette. J'ai fait semblant que le siège était trop haut et ai demandé à faire quelques tours», a raconté Jenny.

Le vendeur a été d'accord. La jeune femme a alors enfourché son vélo et est partie en vitesse, tout en laissant son voleur bredouille.

Commenter cet article