Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

La suppression de la taxe d’habitation promise à 80% des ménages remise à plus tard, la hausse de la CSG maintenu

Publié le 1 Juillet 2017 par France Révolution

La suppression de la taxe d’habitation promise à 80% des ménages remise à plus tard, la hausse de la CSG maintenu

« La France doit continuer à accueillir davantage de migrants. »  Emmanuel Macron.

– Le Macron a invité le Trump au défilé du 14 juillet. Tiens, en voilà une bonne idée, pour une fois. Quoi de plus naturel, dès lors que l’on commémore le centième anniversaire de l’entrée dans la Grande Guerre des Etats-Unis, que d’inviter le représentant du peuple américain, représentant démocratiquement élu de surcroît. Hein, pourquoi en faire une polémique là où il n’y a pas matière à polémiquer; je vous le demande. Il y a des centaines de milliers de soldats américains qui sont morts aux côtés des nôtres et sans eux, on aurait été grave dans la mouise. Leur rendre hommage est tout aussi naturel et bienvenu. Isn’t it ?

– Il faudrait faire une polémique parce que c’est Trump ? Ben dîtes-donc, comme dirait le regretté Bourvil, c’est quoi de mal qui nous a fait le Trump jusqu’à aujourd’hui ? Rien. Il est sorti de l’accord de la COP21 ? Et alors, ne l’avait-il pas promis ? Il a enfin obtenu de haute lutte que la Cour Suprême des Etats-Unis valide par 9 voix pour et 0 contre son décret anti-migratoire (je vous le signale au cas où vous ne le sauriez pas, les médias français ayant fait l’impasse sur le sujet); et alors, n’avait-il pas promis qu’il le ferait ? Il faudrait le bouder parce qu’il est franc du collier et qu’il bouscule les codes ? Ben zut, pour une fois qu’il y en a un  qui dit ce qu’il pense et qui fait ce qu’il dit (quitte parfois à se dédire, okay…), moi je suis preneur. Pas vous ? Un type qui pense avant tout aux intérêts de son pays au lieu de se pignoler avec des accords internationaux dont on sait à quoi ils mènent bien souvent; je prends aussi. Et plutôt deux fois qu’une, parce qu’un type que ne peut pas blairer Mélenchon  est forcément un être pas si mauvais que cela.

– Bon okay, il a une tête pas possible, il est un brin vulgaire, gaulois presque, il fait des grimaces horribles, il est moche et tweete plus que tous nos politiciens réunis, et alors ? Hollande, n’était-il pas vulgaire, mufle et pas drôle ? Si, et pourtant cela ne l’a pas empêché de recevoir l’affreux et sanguinaire Poutine sur les plages de Normandie sans que cela ne défraye la chronique et fasse monter dans les tours la France Insoumise. Alors, on se calme et on l’accueille gentiment et poliment. Merde, tout de même, c’est le Président des Etats-Unis et accessoirement de la première puissance mondiale.

 

– Mais puisque nous parlions de la France Insoumise, 17 députés sur 577, z’avez vu que contrairement aux usages, ils sont allés à l’Assemblée Nationale sans cravates parce qu’il était hors de question qu’on leur impose un code vestimentaire. Oh p’tain, les rebelles ! Pas de cravates et rester assis quand le nouveau président de l’Assemblée est élu. De vrais révolutionnaires, ces gars-là, ça force le respect ! Bande de nazes ! Ils ont annoncé qu’ils boycotteront Versailles: On s’en fout !

– Le Macron n’est plus seulement Président, il est aussi Jupiter et Roi Soleil. Conformément, parait-il, à un engagement de campagne, il va convoquer à Versailles, le 3 juillet, en congrès, le parlement. Non pas qu’il ait une réforme constitutionnelle à faire adopter, le Macron veut ainsi, en toute simplicité, mais moyennant un coût estimé de 500 000 euros, s’adresser aux Français par l’intermédiaire de leurs députés et sénateurs. Il va nous dresser les grandes lignes de ce qu’il veut pour la France, ses projets, sa vision du pays, du monde et de l’univers. En quelques sortes, le voilà vouloir singer les States: le discours annuel sur l’état de l’Union la France. Ben mazette, j’espère qu’à ce prix là, on va au moins se poiler parce que sinon, ça fait un peu cher l’allocution. A moins qu’il ait fait sienne la maxime devenue célèbre:  » C’est pas cher, c’est l’Etat qui paie « . Remarquez que ce faisant, il réussit là où Sarko n’avait pas tout à fait réussi: faire de son premier ministre un simple collaborateur.

– Il est vrai que le traître à son camp, Edouard Philippe, doit l’avoir mauvaise. Le pauvre, il passera le lendemain devant seulement 577 députés pour son discours de politique générale. Au Roi Soleil, les grandes lignes, au collaborateur, les détails. Normal, en somme. Nous sommes bien revenus à un régime monarcho-présidentiel. De quoi remettre un peu de baume au cœur du Général ? Même pas, il avait la classe et l’autorité naturelle, lui. Ceci dit à vouloir jouer les Grands et en renvoyant au rang d’exécuteur des basses œuvres son Premier, Jésus Christ Macron prend le risque de s’exposer totalement et de se prendre en pleine poire les conneries à venir – et il y en aura -; aurait-il oublié qu’un Premier ministre, ça sert aussi de fusible ?

– Mais qui dit Congrès, dit aussi que nous serons privés de l’interview traditionnelle de Président le 14 juillet. L’exercice aurait-il été jugé redondant ? Que nenni, mon Roi, et les hommes en son Château nous expliquent très bien pourquoi il souhaite éviter ces saloperies de journalistes et leurs questions:  » Il ne faut pas voir dans le refus du Président Macron à rencontrer la presse un refus d’obstacle. Nous faisons valoir que la « pensée complexe » du président se prête mal au jeu des questions-réponses avec des journalistes. « . En clair, les journaleux sont trop cons pour comprendre sa Majesté, ce qui n’est pas forcément faux (Benillouche si tu me lis, sans rancune…), et nous assez grands pour comprendre le Macron sans avoir besoin des explications de serviles commentateurs.

– Ceci étant, il y a quelque chose de délectable à voir comment il traite cette presse si partisane qui, d’une main lui jetait l’encens à pleines poignées, et de l’autre pelletait le fumier sur ses adversaires. Tout ne serait-il donc pas mauvais chez cet homme-là?

– Peut-être que si. Parce que si on s’en tient au dernier rapport de la Cour des Comptes, l’équipe hollandaise sortante, dont il était tout de même ministre de l’économie, nous a laissé un trou budgétaire de 9 milliards d’euros ! 9 milliards sous le tapis (11 milliards selon le journal L’Opinion) ! Et comment la Cour qualifie-telle la chose ? De  » budget insincère « . Oui, m’sieur, dames  » Insincère « , ce qui en français dans le texte signifie ni plus ni moins qu’arnaque, trucages, dissimulation et mensonges. Quant au déficit, ils nous l’avaient promis à 2,8% du PIB, il se crashera à 3,2% fin 2017. Oui, je le dis à toutes celles z’et tous ceux qui ont voté pour Macron, lui et ses collègues d’hier vous ont sciemment menti et vous êtes assez veaux pour avoir fermé les yeux. 9 milliards, une honte ! Flagellons-les, flagellez-vous !

– Remarquez qu’avec ce trou de 9 milliards (que le premier ministre-traître, Edouard Philippe, a qualifié  » d’insupportable  » et  » d’inacceptable « ), on comprend mieux que Macron veuille éviter de rencontrer les journalistes… Il se dit que la suppression de la taxe d’habitation promise à 80% des ménages pourrait être reportée à une date ultérieure, de même que la baisse de l’ISF, des charges, dégel des retraites,… Par contre, la hausse de la CSG reste, elle, d’actualité. Flagellez-vous, disais-je !

– En Macronie, et quelles que furent les promesses des différents candidats à la présidentielle, la parité a ses limites:  Aucune femme n’a été jugée suffisamment qualifiée, compétente ou d’expérience pour prendre le perchoir à l’Assemblée ou la présidence d’un groupe parlementaire. Ce qui semblerait bien prouver aux progressistes que se battre à tous crins pour la parité est un combat qui ne saurait être mené sans prendre en compte la compétence.

– On pensait qu’avec la Macronie, nous serions enfin vacciné contre les  » affaires  » et bien non ! Pas trois jours ne passent sans qu’un macronien ou une macronienne ne se retrouvent à la Une des journaux: Ferrand et ses multiples casseroles, mis entre temps à l’abri à la présidence du groupe parlementaire majoritaire, Goulard, Parly, Pénécaud, bayrou, de Sarnez (elle aussi mise à l’abri), et j’en passe… Tenez, même Thierry Solère est rattrapé par la patrouille, visé qu’il est par une enquête pour fraude fiscale. Comment Solère pas macronien ? Ah mais que si puisqu’il a annoncé qu’il voterait la confiance et qu’il a obtenu, contrairement aux usages mais avec l’aide de Ferrand, le troisième poste de questeur au bureau de l’Assemblée Nationale, si ça, ça n’en fait pas un macronien, je ne sais pas ce qu’il vous faut. Traître un jour, traître toujours ! Et Même Jupiter pourrait avoir quelques soucis pour une stupide histoire de soirée délirante, mais à vos frais, à Las Vegas… Ce qui est tout de même, non pas choquant on a l’habitude, mais urticant c’est que la quasi totalité de ces affaires auraient pu être révélées avant l’élection présidentielle mais les journalistes, les médias, au premier rang desquels l’agence de presse dont il ne faut pas citer le nom dans un blog, avaient d’autres chats à fouetter et d’autres cibles à détruire. N’est pas Macron qui veut !

– Le ramadan, c’est fini. Curieusement, il s’est passé de manière relativement paisible et nos élites ont été bien discrètes pour s’afficher  aux côtés des muzz à l’occasion des ruptures de jeunes ou de la grande bouffe de l’Aïd. Bon okay, Macron y est allé  en toute ostentation, photographes conviés, mais à part ça… Il m’a même été impossible de savoir si la Mairie de Paris avait célébré, comme depuis 16 ans et avec les sous des Parisiens, la Nuit du Ramadan… Si quelqu’un a des infos, je suis preneur.

Sur ce, désolé d’avoir été un peu long mais partant m’aveyronner quelques jours, ça vous fera de la lecture. Bon week-end à tous, même en Macronie ! A lundi !

(NB: le premier qui, en commentaire, me parle du petit Gregory, je le maudis à jamais. Qu’est-ce qu’ils nous gonflent avec ça, les journaleux.)

SOURCE BFM TV

VIDEO  :  

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/reforme-de-l-isf-suppression-de-la-taxe-d-habitation-darmanin-se-montre-tres-flou-sur-le-calendrier-960045.html

Commenter cet article