Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Des médecins scolaires refusent de prendre la responsabilité de vacciner

Publié le 13 Juillet 2017 par France Révolution

Des médecins scolaires refusent de prendre la responsabilité de vacciner

Il y a dans notre société une évolution lente et permanente en direction de la vaccination obligatoire. En effet certaines vaccinations sont de plus en plus souvent exigées dans certaines professions. En début de carrière, le personnel médical doit souvent se faire vacciner contre l’hépatite B qui se transmet prétendument par le sang. Chaque année un appel est lancé au personnel soignant et aux médecins de se faire vacciner contre la grippe.

De même certaines vaccinations sont conseillées aux militaires et aux pompiers.

Mais est-ce que la prescription de telles mesures médicales est vraiment la mission de l’Etat ?

Voici la voix du Professeur Newman qui vivait au 19ème siècle :

« Je prétends que la prescription d’un procédé médical ou l’adoption d’une théorie scientifique va au-delà de la compétence de l’Etat. »

D’un côté des vaccinations sont recommandées pour la protection de la santé, de l’autre les médecins scolaires commencent à refuser de prendre la responsabilité de vacciner.

Quelques écoles viennoises sont pleines d’agitation à cause de l’arrêt des vaccinations : Des médecins refusent de prendre la responsabilité de vacciner les enfants. Roman Häfele chef des médecins scolaires viennois confirme qu’après des problèmes en automne la situation juridique a été clarifiée : les médecins scolaires sont responsables. Depuis ce moment-là plusieurs médecins ne pratiquent plus de vaccinations. Avec cette disposition réglementaire la discussion sur les dommages liés à la vaccination passe à une nouvelle dimension. Il reste la question suivante : Pourquoi les médecins refusent-ils de prendre la responsabilité en cas de dommages si les vaccinations sont recommandées pour maintenir en bonne santé et même obligatoires pour certains métiers ?

de ch. / mgl.

Commenter cet article