Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Chalghoumi bien seul dans sa marche des musulmans contre le terrorisme à Bruxelles

Publié le 10 Juillet 2017 par France Révolution

Hassan Chalghoumi lors du départ de sa tournée le 8 juillet à Paris

Hassan Chalghoumi lors du départ de sa tournée le 8 juillet à Paris

Malgré la présence du ministre belge de l'Intérieur, l'imam de Drancy a peiné à rassembler les fidèles à l'occasion d'une manifestation contre le terrorisme à Bruxelles, dans le cadre d'une tournée européenne.

Dans la capitale belge, 63 imams se sont rassemblés place de la Bourse pour appeler à cesser d'amalgamer islam et terrorisme, et rendre hommage aux victimes des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. 

Comme le montrent les premières images diffusées sur les réseaux sociaux, peu de citoyens ont répondu présent, contrairement aux journalistes, qui étaient là en nombre.

Le vice-Premier ministre et ministre belge de l'Intérieur Jan Jambon a néanmoins fait le déplacement afin de saluer cette initiative. 

Lancée le 8 juillet à Paris, et alors constituée d'une trentaines d'imams venus de différentes régions de France mais aussi d'Italie, du Portugal ou de Belgique, cette «marche contre le terrorisme» se rend en car dans différents lieux marqués par des attentats. Ils étaient à Berlin le 9 juillet, puis iront à Saint-Etienne-du Rouvray, Toulouse et Nice.

«Notre message est clair : on ne peut pas associer l'islam à ces barbares et ces assassins», a déclaré le 8 juillet à l'AFP l'imam Hassen Chalghoumi, à l'initiative de cette marche, soutenue par l'écrivain Marek Halter.

Connu pour ses prises de position contre l'islam intégriste et sa proximité avec la communauté juive, qui lui valent critiques et menaces, l'ancien imam de Drancy (Seine-Saint-Denis) n'est pas bien vu par de nombreux responsables musulmans.

Interrogé sur l'absence de fidèles dans cette «marche des musulmans» et sur le rejet de son initiative par le Conseil français du culte musulman (CFCM, organe représentatif de la communauté musulmane et premier interlocuteur du gouvernement), Hassen Chalghoumi a «refusé d'entrer dans une polémique», relevant qu'il fallait interroger les motivations de ceux qui «critiquent l'initiative d'une marche contre les barbares».

Commenter cet article