Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Bientôt la paix ? «Les étoiles sont alignées» pour l'émissaire de l'ONU en Syrie

Publié le 10 Juillet 2017 par France Révolution

Staffan de Mistura

Staffan de Mistura

Staffan de Mistura a salué les opérations de désescalade mises en place en Syrie, qui permettent selon lui d'espérer un cessez-le-feu dans tout le pays. Mettant en garde contre la partition du territoire, il a estimé envisageable une paix prochaine.

Selon l'émissaire de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, une «simplification du conflit le plus complexe de notre époque» serait en cours. Le diplomate s'exprimait ce 10 juillet lors d'une conférence de presse en marge des négociations en cours à Genève.

«La désescalade dans la violence est une étape intermédiaire qui doit conduire à un cessez-le-feu à l'échelle de tout le territoire syrien», a affirmé Staffan de Mistura, se réjouissant de l'accord entre Washington et Moscou. La veille, le cessez-le-feu découlant de l'accord conclu entre les présidents russe et américain à Hambourg est entré en vigueur dans trois provinces du sud-ouest de la Syrie. Selon lui, ces signes de stabilisation pourraient même annoncer une prochaine libération de Raqqa, fief de l'Etat islamique en Syrie. 

Staffan de Mistura a également souligné l'importance de maintenir «l'intégrité territoriale» de la Syrie, et d'empêcher ainsi tout séparatisme ou «morcellement» de l'Etat, alors que la perspective d'une paix semble se préciser. «Les étoiles sont alignées», a-t-il estimé, pour mettre fin aux combats. 

Les pourparlers débutent à Genève ce 10 juillet, au moment où l'Etat islamique vient de subir plusieurs revers sur différents théâtres d'opération. Le 9 juillet, le Premier ministre irakien Haider al-Abadi a proclamé la libération de Mossoul à l'issue d'une bataille de près de neuf mois contre les djihadistes de Daesh.

 

Commenter cet article