Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

200 000 À 600 000 EUROS POUR RÉUNIR LE PARLEMENT EN CONGRÈS À VERSAILLES

Publié le 3 Juillet 2017 par France Révolution

200 000 À 600 000 EUROS POUR RÉUNIR LE PARLEMENT EN CONGRÈS À VERSAILLES
Le président de la République, Emmanuel Macron, va s'exprimer ce lundi 3 juillet devant l'ensemble des 925 parlementaires réunis en Congrès.

Cette pratique est rare : elle peut être utilisée pour procéder à une révision de la Constitution, pour autoriser l’adhésion d’un État à l’Union européenne, ou pour permettre au Président de s’adresser directement à l’ensemble des parlementaires depuis l’entrée en vigueur de la réforme constitutionnelle du 23 juillet 2008.

En effet, le président de la République ne peut pas participer directement aux séances des assemblées. Il peut simplement s’adresser à elles par le biais du droit de message, lu par les présidents des chambres haute  et basse du Parlement, ou par la réunion des 925 parlementaires en Congrès.

La réunion de l’ensemble du Parlement, Assemblée nationale et Sénat, en congrès a un coût ! Car, en plus des aménagements de l’aile du Midi du Château de Versailles, il faut aussi sécuriser le site, y conduire les parlementaires, les accueillir …

Peu après les élections européennes de 2009, Nicolas Sarkozy avait réuni le Parlement en congrès pour présenter ses orientations économiques et sociales  : cette réunion avait coûté près de 600 000 euros. La vis avait été resserrée lorsque François Hollandeavait réuni le Parlement en novembre 2015, au lendemain des attentats terroristes, le coût était alors de 200 000 euros. A l’époque, certains députés s’étaient plaint de n’avoir qu’une bouteille d’eau, et pas de petit four !

Commenter cet article