Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Un pêcheur iranien tué par les gardes-côtes saoudiens

Publié le 17 Juin 2017 par France Révolution

Un garde-côte saoudien

Un garde-côte saoudien

Les gardes-côtes saoudiens ont ouvert le feu le 16 juin sur des bateaux de pêche iraniens dans le golfe Persique, tuant l'un de leurs occupants, a rapporté le 17 juin une agence iranienne.

«Deux navires iraniens qui étaient en train de pêcher dans les eaux du golfe Persique ont dévié de leur cap à cause de la houle. Il y a eu des tirs de la part des gardes-côtes saoudiens... et un pêcheur iranien est mort», a annoncé le 17 juin Majid Aqababai, le responsable du ministère de l'Intérieur iranien chargé des questions de frontières, selon l'agence iranienne Tasnim.

«Nous étudions cette affaire afin de déterminer si les bateaux iraniens ont pénétré dans les eaux saoudiennes ou non, mais [en tout cas] les agissements des Saoudiens ne respectent pas les principes humanitaires ni le droit maritime», a poursuivi le haut fonctionnaire iranien. Les autorités iraniennes ont en outre précisé que l'incident était survenu dans la soirée du 16 juin.

L'Arabie saoudite n'a pas réagi dans l'immédiat.

Relations dangereusement tendues entre Iraniens et Saoudiens

L'incident a eu lieu dans un contexte de tensions extrêmes entre Téhéran et Riyad. Le 7 juin, les Gardiens de la révolution iranienne avaient déclaré que l'Arabie saoudite (de même que les Etats-Unis) étaient impliqués dans les attentats survenus le même jour à Téhéran, responsables de la mort de 17 personnes. Riyad a cependant rapidement nié tout lien avec ces attaques meurtrières.

L'Arabie saoudite a de son côté accusé à plusieurs reprises au cours des dernières semaines l'Iran de soutenir le terrorisme et promouvoir une idéologie extrémiste. Le renforcement des relations entre l'Iran et le Qatar, en outre, a été l'un des motifs officiels invoqués par l'Arabie saoudite et plusieurs autres pays arabes pour justifier leur rupture des relations avec l'émirat.

Commenter cet article