Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Un couple interpellé dans une opération antiterroriste à Malo-les-Bains

Publié le 7 Juin 2017 par France Révolution

Un couple interpellé dans une opération antiterroriste à Malo-les-Bains

Sous l’égide du parquet antiterroriste de Paris, les hommes du RAID ont appréhendé, ce mardi matin à la résidence Britania de Malo-les-Bains, un couple suspecté d’avoir participé à une entreprise terroriste. Ils auraient un lien direct avec Karim Cheurfi, l’auteur de l’attentat qui a coûté la vie au policier Xavier Jugelé, le 20 avril, sur les Champs-Élysées.

Ce mardi matin à l’aube, autour de la résidence Britania, à Malo-les-Bains, discrètement, un important dispositif policier s’est posté autour des immeubles : des hommes du RAID, appuyés par la DIPJ (direction interrégionale de la police judiciaire) de Lille. Certains se trouvaient même nichés dans les arbres, prêts à faire feu.

Il s’agissait de mener un coup de filet antiterroriste, sous l’égide du parquet de Paris.

Un homme et une femme vivant en couple et originaires de la région, dont les magistrats en charge de l’antiterrorisme et la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI), estiment qu’ils sont en lien avec une entreprise terroriste, ont été appréhendés sans heurt.

Cette double arrestation (trois autres individus ont été arrêtés au même moment en dehors de la région) est en lien avec Karim Cheurfi, l’auteur de l’attentat qui a coûté la vie au policier Xavier Jugelé, le 20 avril, sur les Champs-Élysées.

Quel degré d’implication ?

Nous avons contacté le parquet de Paris afin d’obtenir plus de précisions sur cette arrestation et mesurer le degré d’implication du couple de Malo-les-Bains dans l’assassinat du policier. Le parquet antiterroriste n’a pas pu nous répondre, mobilisé en urgence après l’agression, ce mardi, d’un policier sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame à Paris. La garde à vue du couple peut durer jusqu’à 96 heures.

Ce mardi, dans le cadre de cette enquête,trois autres personnes ont été interpellées, cette fois en dehors de la région.

Commenter cet article