Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Su-22 syrien abattu: le pilote sauvé par l'armée gouvernementale

Publié le 19 Juin 2017 par France Révolution

Su-22 syrien abattu: le pilote sauvé par l'armée gouvernementale

Des militaires syriens sont parvenus à sauver le militaire qui pilotait le Su-22 syrien pris pour cible par la coalition anti-Daech dirigée par les États-Unis, a indiqué à Sputnik une source renseignée présente sur place.

Le pilote du Su-22 abattu dimanche par les forces de la coalition internationale antiterroriste dirigée par les États-Unis, du nom d'Ali Fakhed, a été retrouvé et sauvé par l'armée syrienne, a appris Sputnik d'une source informée.

«Les soldats du général Soukheil Al-Hassan ont retrouvé et sauvé le pilote de l'avion sinistré. Le colonel Fakhed se trouve actuellement à l'hôpital et sa vie est hors de danger», a précisé la source.

Le colonel a été retrouvé à approximativement 30 kilomètres au sud de Raqqa. L'opération de sauvetage a été rendue compliquée par le fait que l'endroit de l'atterrissage du pilote était à proximité immédiate des positions des terroristes de Daech qui le cherchaient également.

La coalition internationale anti-Daech dirigée par les États-Unis a confirmé qu'un de ses avions avait abattu dimanche un Su-22 syrien dans la province de Raqqa (nord). Selon la coalition, l'avion de l'armée syrienne effectuait des frappes contre les Forces démocratiques syriennes soutenues par Washington.

Ces actions de la coalition ont été vivement critiquées par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov. Selon lui, les États-Unis doivent respecter la souveraineté du pays et coordonner leurs opérations avec Damas.

Le porte-parole du secrétaire général de l'Onu, Stéphane Dujarric, a mis en garde contre une escalade du conflit en Syrie.

Commenter cet article