Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Si Jules Verne voyait l’invasion musulmane, la Gare du Nord, la Suède…il se retournerait dans sa tombe

Publié le 10 Juin 2017 par France Révolution

Si Jules Verne voyait l’invasion musulmane, la Gare du Nord, la Suède…il se retournerait dans sa tombe

Si JULES VERNE voyait  » ça  » , il se retournerait dans sa tombe ….

La retraite et la solitude ont du bon.

Je peux enfin me consacrer à plus de lecture maintenant , et c’est important pour moi et bien d’autres.

Les appareils modernes, qu’on n’imaginait même pas il y a 30 ans, ont du bon aussi. Par exemple : la liseuse électronique ( depuis quelques années en France mais depuis bien longtemps aux USA ) m’a permis d’enregistrer tout JULES VERNE  ( 21077 pages ! ), tout MAUPASSANT, BAUDELAIRE, RIMBAUD et bien d’autres.

Toutes ces richesses, non seulement tiennent une petite partie de la mémoire de ma « liseuse »,  mais en plus elles sont gratuites , car les sites autorisés  sont nombreux et gratuits en tout cas pour les oeuvres classiques      .

Inutile de dire qu’il faut payer pour les derniers romans , les dernières insanités à la mode , et parfois presque aussi cher que « le livre papier ».

On trouve quand même une partie des livres des auteurs patriotes en gratuit : ZEMMOUR, DE VILLIERS, FINKIELKRAUT, RENAUD, CAMUS.

Avis aux lecteurs de RR donc, pour ceux qui comme moi, n’ont pas les moyens d’acheter tous ces livres !

Mais revenons à JULES VERNE  ( 1828-1905 ) , que j’ai la chance de pouvoir lire tranquillement maintenant en commençant par  » 20 000 lieues sous les mers,   voyage au centre de la terre, l’épave du Cynthia « .

C’est une grande bouffée d’air frais, non seulement un grand parfum d’aventures admirablement concoctées,  avec des descriptions inouïes de précision et de lyrisme de paysages, de faune, de flore  marins, sous-marins, ultra-marins ( « les cieux ultramarins aux ardents entonnoirs » de RIMBAUD ) , mais aussi une grande bouffée d’air frais, bien précieuse aujourd’hui , quant au rappel des vraies valeurs de cette fin du XIX ème siècle :

Travail et patrie, honneur, fidélité à la famille, aux amis et à la parole donnée, esprit de sacrifice pour ses proches et sa patrie, honnêteté rigoureuse, courage même devant les pires situations, combativité maximum mais sans cruauté, lucidité et modestie et bien d’autres valeurs et qualités qui font bien rire maintenant tous les bobos-écolos-gauchos à la mode.

 

Il est intéressant de comparer la Suède et la France de 2017 avec celle de 1860 : dans « l’épave du Cynthia » , les marins  Suédois de Stockohlm et les habitants sont des gens courageux, solides, francs , dignes de confiance, vivant dans un pays froid mais très sain, sans problème particulier avec les autres pays.

Quand le héros, Erik, doit se rendre à Paris pour revoir enfin sa vraie famille française, il descend à la gare du Nord, et tout le monde se retrouve dans la joie et l’émerveillement.

Fort bien. Je ne voudrais pas paraître mauvaise langue et négatif, mais il m’est absolument impossible de ne pas penser , après la lecture de ce « happy end » idyllique  du roman, à l’état lamentable de la Suède ( qui détient le record d’Europe des viols causés par les « pauvres migrants  » )  à celui  de la gare du Nord , et du tout Paris, à cause d’une invasion démesurée et effrayante de violence  et de haine de « pauvres migrants », qui n’existaient pas au temps de JULES VERNE, tant mieux pour lui et tous les Européens de l’époque.

JULES VERNE avait 20 ans lors de  l’abolition de l’esclavage en 1848 ; je suis certain qu’il était pour cette abolition , connaissant l’humanité profonde de cet homme génial, l’un de nos plus grands écrivains.

Mais cela ne l’empêchait pas de faire la différence entre l’Européen cultivé , honnête , digne et les sauvages capables des pires choses, à cause de leur « religion » ou de l’ignorance des valeurs essentielles.

Tout comme HERGE avec ses « TINTINS racistes » ( ? ) je suis persuadé qu’il doit être actuellement catalogué comme écrivain raciste et mal-pensant.

 Bon, on arrête là, les amis patriotes, c’était mes saines lectures du soir, mais dans la journée, mes saines lectures positives vont, devinez …. à RR , RL , et BREIZ.

 

Commenter cet article