Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Ne dites plus DCNS mais « Naval Group »

Publié le 28 Juin 2017 par France Révolution

Ne dites plus DCNS mais « Naval Group »

Des Arsenaux de la Marine à la Direction des constructions navales (DCN), en passant par la Direction des constructions et armes navales (DCAN), le constructeur naval militaire DCNS va de nouveau changer de nom en prenant une appellation résolument tournée vers l’international avec Naval Group. Le coût de cette opération se s’élève à 3 millions d’euros.

Plusieurs raisons peuvent conduire une entreprise à changer de nom : un problème juridique, une fusion avec un concurrent ou la volonté de se donner une nouvelle image. Pour DCNS, c’est cette dernière qui explique le choix de « Naval Group ». Choix qui, selon son Pdg, Hervé Guillou, marque à la fois une « ambition » et un « engagement ».

« Simple, international et intelligible dans toutes les langues, notre nouveau nom doit nous permettre d’accroître notre rayonnement sur nos marchés et de soutenir notre attractivité », fait encore valoir M. Guillou.

En plus de changer de nom, le constructeur naval a aussi adopté une « signature » qui ne devrait pas ravir les défenseurs de la langue française. « Power at Sea », explique Claire Allanche, la directrice de la communication de « Naval Group », résume sa « promesse au service » de ses « clients » en fournissant « les systèmes navals nécessaires à leur défense de leur intérêts nationaux et à leur supériorité technologique au combat » et en mettant son « expertise dans le naval de défense au service du développement des énergies renouvelables. »

L’identité de l’industriel est affirmée dans son nouveau logo, bleu et rouge sur fond blanc. « En mettant en avant ces couleurs nous rappelons que nous restons solidement ancrés en France, dont le savoir-faire d’excellence fait notre réputation, et sur lequel nous fondons notre développement », avance Mme Allanche. En outre, poursuit-elle, « le V évoque le pavillon et la proue d’un navire, dominant en position centrale, en référence à notre vocation historique de constructeur naval. »

Sur ce point, Hervé Guillou insiste sur le fait que « Naval Group est un hommage à notre histoire, à notre héritage et aux 400 compétences qui font notre richesse transmises de génération en génération depuis près de quatre siècles ». Et de rappeler que le groupe qu’il préside « conçoit, réalise et entretient des navires et sous-marins de pointe » tout en sachant « s’adapter aux évolutions sociales et technologiques de son temps. »

Ce changement de nom et d’identité visuelle traduit la volonté de l’ex-DCNS de devenir, d’ici 10 ans, le « consolidateur des systèmes navals européens disposant d’une base industrielle pluri-domestiques, en Europe et dans le monde », avec une rentabilité et une croissance tirées par un « portefeuille de produits et services » à la fois « innovants et compétitifs. »

Commenter cet article