Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Mossoul : L’État islamique a fait sauter la mosquée où il avait proclamé son « califat »

Publié le 22 Juin 2017 par France Révolution

Mossoul : L’État islamique a fait sauter la mosquée où il avait proclamé son « califat »

Responsable de l’Iraqi Counter Terrorism Service (ICTS), les forces d’élite irakiennes à la pointe du combat contre l’État islamique (EI ou Daesh), le général Abdulwahab al-Saadi a livré une vision prémonitoire, il y a quelques jours, peu avant un nouvel assaut contre le quartier historique de Mossoul, où quelques centaines de jihadistes opposent toujours une farouche résistance.

Daesh pourrait détruire la mosquée al-Nouri et le minaret penché pour des raisons psychologiques » car « il ne voudra peut-être pas laisser debout ce lieu qu’Abou Bakr al-Baghdadi [son chef] avait investi », avait prédit le général al-Saadi. Et les faits lui ont donné raison.

Ainsi, l’EI a fait exploser, ce 21 juin, le « minaret penché » (al-Hadba) et la mosquée Al-Nouri adjacente, où, le 5 juillet 2014, Abou Bakr al-Baghdadi s’était auto-proclamé calife lors de sa première et unique apparition publique.

« Nos forces étaient en train d’avancer (…) dans la vieille ville et lorsqu’elles sont arrivées à 50 mètres de la mosquée al-Nouri, Daesh a commis un nouveau crime historique en faisant exploser la mosquée al-Nouri et al-Hadba », a en effet indiqué, via un communiqué, le général Abdulamir Yarallah, qui dirige les opérations anti-jihadistes à Mossoul.

Ce que la coalition anti-EI, dirigée par les États-Unis, a confirmé, en affirmant que l’EI a « détruit l’un des plus grands trésors de Mossoul et de l’Irak alors que les forces irakiennes s’en approchaient. » Et d’ajouter : « C’est un crime contre le peuple de Mossoul et d’Irak, et un des exemples montrant pourquoi cette organisation doit être annihilée. »

Cependant, Amaq, l’agence de propagande de l’EI, a réfuté les accusations du général Yarallah et affirmé que les monuments avaient été détruits par un bombardement américain.

Le « minaret penché » est le dernier vestige d’une mosquée construite en 1172. Ce monument, emblème de Mossoul, figurait sur les billets de 10.000 dinars irakiens. Il a été prêté à l’EI l’intention de le détruire car il le considérait comme étant une « perversion » de l’islam. Mais il n’en avait rien fait, jusqu’à ce 21 juin.

Commenter cet article