Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Les tenues de combat de l’armée afghane ont été choisies parce qu’un ministre les trouvait « jolies »

Publié le 23 Juin 2017 par France Révolution

Les tenues de combat de l’armée afghane ont été choisies parce qu’un ministre les trouvait « jolies »

Le couturier Jean-Paul Gaultier a sans doute dû rater une belle affaire en ne s’intéressant pas au marché des tenues de combat de l’armée nationale afghane (ANA). C’est du moins ce que l’on peut penser après les dernières révélations de John Sopko, l’inspecteur général du service américain chargé de surveiller les efforts pour la reconstruction de l’Afghanistan (SIGAR).

Ainsi, selon les services de ce dernier, l’armée afghane a reçu, depuis 2007, 1,3 millions de treillis au camouflage type « forêt » (vert foncé), dans le cadre de l’aide fournie par les États-Unis. Seulement, « la forêt couvre seulement 2,1% de la surface totale du pays », fait observer le rapport du SIGAR.

Et pour cause : ce type de camouflage a été choisi sans se préoccuper de son efficacité dans le contexte afghan, le ministre de l’époque, Abdul Rahim Wardak (entre 2004 et 2012), ayant arrêté sa décision parce que, d’après le SIGAR, il avait « aimé » les motifs qui lui avaient été présentés.

« Ni le gouvernement américain, ni le gouvernement afghan ne savent si cet uniforme est adapté à l’environnement afghan ou s’il gêne les opérations en offrant une cible plus évidente à l’ennemi », dénonce ainsi le SIGAR.

Le modèle des treillis en question a été créé par la société canadienne HyperStealth Biotechnology Corp, laquelle détient des droits de propriété intellectuelle sur les motifs du camouflage. Ce qui a rendu le coût de l’opération plus élevé.

« Entre novembre 2008 et janvier 2017, le Pentagone a dépensé environ 93,81 millions de dollars pour 1.364.602 uniformes (une chemise et une paire de pantalons) et 88.010 paires de pantalons supplémentaires de pantalons pour l’ANA, qui ont été fabriqués à l’aide d’un modèle de camouflage exclusif », détaille le rapport du SIGAR.

« Nous avons constaté que les uniformes à motif exclusif étaient jusqu’à 43% plus chers que les uniformes semblables non exclusifs utilisés par l’ANP (police nationale afghane), ce qui a potentiellement ajouté entre 26,65 millions de dollars et 28,23 millions de dollars » à la facture depuis 2008, a-t-il ajouté.

Pour John Sopko, la décision prise à l’époque par le ministre afghan de la Défense est tout simplement « stupide ». « Que ce serait-il passé si le ministre avait aimé le violet, ou le rose », a-t-il demandé, dans un entretien accordé à USA Today. « Nous avons gaspillé 28 millions de dollars au nom de la mode, parce que le ministre de la Défense pensait que [le camouflage] était joli », a-t-il résumé.

Commenter cet article