Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

«Le gouvernement du Monténégro avec l’Otan, son peuple avec la Russie»

Publié le 6 Juin 2017 par France Révolution

«Le gouvernement du Monténégro avec l’Otan, son peuple avec la Russie»

Le Monténégro est devenu, lundi 5 juin, le 29e membre de l’Alliance atlantique, mais cette décision n’a pas été adoptée à l’issue d’un référendum, dont l’organisation avait été réclamée par 84% des citoyens du pays, a indiqué à Sputnik Marko Milacic, leader du mouvement monténégrin anti-Otan «La résistance du désespoir».

À l'issue d'une décision adoptée par les autorités, le Monténégro est désormais le 29e pays membre de l'Otan, a déclaré dans une interview accordée à Sputnik Marko Milacic, qui s'est félicité du fait que la Russie distinguait ces deux notions que sont le peuple et le pouvoir.

« Les autorités monténégrines ont perpétré l'une des plus grandes trahisons de toute l'histoire contemporaine. 84 % des citoyens ont souhaité que cette question soit résolue par un référendum qui n'a cependant jamais été organisé », a rappelé l'interlocuteur de l'agence.

Et d'ajouter que l'actuelle guerre diplomatique entre Podgorica et Moscou était tout aussi dérisoire que les sanctions décrétées par le Monténégro contre la Russie.

« Il s'agit d'une politique dangereuse du gouvernement monténégrin qui déstabilise le pays », a prévenu le militant anti-Otan.

Il a relevé qu'en réponse, la Russie avait sanctionné le Monténégro notamment en bloquant l'importation de ses vins.

Selon les médias, le manque à gagner s'élèverait à 1,7 million d'euros sur les quelque 2,5 millions exportés vers la Russie.

M. Milacic a par ailleurs évoqué des pertes pressenties dans le domaine touristique à cause de l'hystérie antirusse attisée par le pouvoir en place au Monténégro.

« Heureusement, les Russes le comprennent et font la distinction entre le peuple et le pouvoir », a conclu l'interlocuteur de Sputnik, soulignant que, selon des sondages, pour plus de 60 % des Monténégrins la Russie était toujours un pays frère et ami.

Commenter cet article