Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

«La Turquie et la Russie s’unissent pour empêcher l’Otan de morceler la Syrie»

Publié le 6 Juin 2017 par France Révolution

«La Turquie et la Russie s’unissent pour empêcher l’Otan de morceler la Syrie»

Le renforcement de l’alliance entre Ankara et Moscou sur le dossier syrien, au contraire des États-Unis, qui renforcent leur pression sur l’Otan et livrent des armes aux Kurdes syriens, peut empêcher la balkanisation du pays, a déclaré à Sputnik la politologue turque Nursin Atesoglu Güney.

La pression accrue des États-Unis sur l'Otan et la récente décision de l'Organisation de rallier la coalition anti-Daech soulève la question d'une éventuelle transformation de l'Alliance en force menaçant l'intégrité territoriale de la Syrie, a indiqué Nursin Atesoglu Güney dans une interview accordée à Sputnik.

« Le fait qu'Ankara et Moscou se soient entendus sur l'intégrité territoriale de la Syrie a une importance immense. […] La Turquie et la Russie s'unissent pour empêcher l'Otan de morceler la Syrie », a souligné l'interlocutrice de l'agence.

Selon la politologue, la Russie estime que les États-Unis s'assignent pour objectif d'affirmer leur influence en Syrie en instrumentalisant le Parti de l'union démocratique (PYD), et pour y parvenir, Washington entend renforcer sa pression en vue de morceler la Syrie.

« Il faut comprendre que la transformation de l'Otan en instrument de soutien du PYD sur fond de livraisons d'armes aux Kurdes par les États-Unis et l'Allemagne, qui ferment les yeux sur la présence sur leurs territoires de membres du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), peut déclencher une nouvelle guerre froide », a prévenu Mme Güney.

Elle a relevé que sous prétexte de la lutte contre Daech, le PYD essayait de remplir ses propres tâches.

« Les États-Unis ne doivent pas oublier les enseignements du passé. C'est qu'en Afghanistan, ils avaient soutenu les moudjahidines qui ont ensuite échappé à leur contrôle. La situation avec le PYD pourrait bien s'avérer similaire. Pour éviter cela en Syrie, Washington doit établir la coordination et la concertation avec Moscou », a conclu l'interlocutrice de Sputnik.

Commenter cet article