Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

La progression de l’armée syrienne en direction de l’Irak empêche les USA d’isoler Damas

Publié le 19 Juin 2017 par France Révolution

La progression de l’armée syrienne en direction de l’Irak empêche les USA d’isoler Damas

Dans une interview à Sputnik, l’expert militaire syrien Hassan al-Hassan a déclaré que les actions de Washington au sud du pays violaient la souveraineté de la Syrie. Selon lui, cela est dû au fait que les États-Unis ont perdu leur influence dans le pays au profit de Moscou.

Selon Hassan al-Hassan, expert militaire et ancien général de l'armée syrienne, la progression de l'armée syrienne en direction de la frontière irakienne et des positions des Unités de mobilisation populaire irakiennes (Hachd al-Chaabi, ndlr) torpille les plans de Washington, qui souhaite isoler Damas. C'est pourquoi il est très important de contrôler le poste frontalier d'al-Waleed (appelé en Syrie Al-Tanf), qui a été repris samedi 17 juin à Daech et près duquel la base militaire de l'Armée syrienne libre est située, a indiqué M. Al-Hassan à Sputnik, ajoutant que ce poste frontalier était une position stratégique reliant la Syrie, l'Irak et la Jordanie.

«Les Américains ont installé des lance-roquettes dans des zones où il n'y a pas besoin de lutter contre les terroristes. De plus, ces actions n'ont pas été concertées avec Damas. Tout cela se en violation de la souveraineté syrienne», a souligné Hassan al-Hassan.

Selon lui, par ses actions Washington fait savoir à toutes les parties, en particulier à la Russie, que le droit international ne s'applique pas aux Américains. De plus, les États-Unis tentent d'empêcher l'armée syrienne de prendre le contrôle de la frontière syro-irakienne, a-t-il souligné dans l'interview à Sputnik.

En parlant du cessez-le-feu au sud-ouest de la Syrie, auquel participe l'Armée syrienne libre, M. Al-Hassan estime que «l'opposition ne fait qu'accomplir les instructions de ses sponsors occidentaux, qui réalisent leur propre politique en Syrie».

Commenter cet article