Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

La Pologne a l’intention de se doter d’un avion de combat de 5e génération d’ici 2025

Publié le 5 Juin 2017 par France Révolution

La Pologne a l’intention de se doter d’un avion de combat de 5e génération d’ici 2025

La décision annoncée le 2 juin par Tomasz Szatkowski, sous-secrétaire d’État du ministère polonais de la Défense nationale, ne manquera pas de faire couler de l’encre. En effet, Varsovie a l’intention de doter sa force aérienne d’un avion de combat de 5e génération d’ici 2025, dans le cadre d’un programme appelé « Harpia ».

Comme il est exclu de voir la Pologne s’adresser à la Russie (T-50) voire à la Chine, et qu’il est improbable que l’ATD X-2 puisse l’intéresser, on peut donc conclure qu’il est question d’un achat du F-35A Lightning II, du constructeur américain Lockheed-Martin.

L’annonce a été faite par M. Szatkowski à l’occasion d’un débat organisé par le groupe de réflexion Polityka Insight, à Varsovie. Cet acquisition envisagée par la Pologne porterait sur 32 appareils, soit de quoi équiper deux escadrons de chasse. Ces F-35A remplaceraient en partie les 18 Su-22 Fitter et les 32 MiG-29 Fulcrum qui, hérités de la période communiste, sont encore en service au sein de la force aérienne polonaise.

Pour financer ce programme, Varsovie entend porter ses dépenses militaires à 2,5% de son PIB (contre 2% actuellement, soit 9 milliards d’euros). Ce plan figure dans le « Concept de défense de la République de Pologne », un document stratégique publié le 23 mai dernier.

Pendant un temps, la Pologne avait envisagé d’acquérir des F-16 d’occasion auprès de l’US Air Force. Mais cette solution avait été jugée peu intéressante, au regard du rapport coût/capacités qu’elle présentait. Aussi l’idée d’un achat de la dernière récente de l’avion de Lockheed-Martin (le F-16 « Viper ») fut avancée par Bartosz Kownacki, le vice-ministre polonais de la Défense, de même que celle de F-35.

« Chacun des avions a ses avantages et ses inconvénients. L’un des inconvénients est le prix : le F-35 est pour le moment cher », avait déclaré, en mars, M. Kownacki, devant des parlementaires.

Cela étant, en affichant son intention de commander 32 F-35, la Pologne suit d’autres pays européens, comme le Royaume-Uni, l’Italie, la Norvège, les Pays-Bas ou encore le Danemark. D’autres pourraient suivre, comme par exemple la Belgique, qui a lancé un appel d’offres pour remplacer ses F-16.

Commenter cet article