Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

La mise au point du standard F3-R de l’avion Rafale tient les délais

Publié le 20 Juin 2017 par France Révolution

La mise au point du standard F3-R de l’avion Rafale tient les délais

Conformément à la feuille de route qui avait été donnée à Dassault Aviation, Thales et MBDA ainsi qu’aux équipes de la Direction générale de l’armement (DGA), le standard F3-R du Rafale devrait être qualifié en 2018 et entrer en service quelques mois plus tard.

En effet, dans un communiqué diffusé ce 19 juin, la DGA souligne que les campagnes d’intégration des deux équipements majeurs du F3-R, à savoir le missile air-air longue portée METEOR et le pod de désignation TALIOS, se sont déroulées conformément au calendrier prévu.

Ainsi, le dernier tir réel de la campagne d’intégration du missile METEOR « s’est déroulé avec succès sur le site de Biscarrosse de DGA Essais de missiles. » Et la DGA de préciser que « réalisé contre une cible aérienne située à très grande distance et suivi aussitôt d’un tir simulé de missile MICA contre un autre objectif, ce tir est représentatif des nouvelles capacités rendues possibles par l’association du METEOR et du radar RBE2 AESA [à antenne active, ndlr] longue portée du Rafale. »

S’agissant du pod TALIOS, développé par Thales, il a récemment fait l’objet d’une avant-dernière campagne de validation d’aptitude opéationnelle au centre DGA Essais en vol d’Istres. Cette dernière prévoyait « plusieurs scénarios […] permettant de couvrir le large spectre d’utilisation du capteur, dont un exercice de support de troupes au contact de l’ennemi et la poursuite de cibles mobiles ». Et cela dans différents types d’environnement (rural, urbain, maritime, montagne).

« Ces essais ont permis d’apprécier la remarquable fidélité de l’extraction des coordonnées de cibles au sol et la grande qualité des images produites, qui va au-delà des nacelles existantes en termes de résolution et de finesse d’image », fait valoir la DGA.

Le contrat portant sur le développement du standard F3-R du Rafale avait été notifié à Dassault Aviation le 30 décembre 2013. Outre l’intégration du missile METEOR et du pod TALIOS, il prévoit une version à guidage terminal laser de l’Armement Air Sol Modulaire (AASM) de Sagem, adapté aux cibles mobiles, ainsi que des améliorations portant sur le système de navigation, les liaisons de données, le radar RBE2 à antenne active et le système de guerre électronique SPECTRA (Système de Protection et d’Évitement des Conduites de Tir du Rafale).

Pour autant, le Rafale n’aura pas fini d’évoluer par la suite. Le 20 mars dernier, à l’issue d’un comité ministériel des investissements, Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, avait en effet donné son feu vert au développement du standard F4 du Rafale.

Cette évolution de l’avion de combat de Dassault Aviation doit permettre de « renforcer » ses capacités « à évoluer seul ou en coalition », en prenant en compte des « évolutions attendues des missiles, de la motorisation » et en intégrant de « nouvelles capacités. »

Commenter cet article