Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

La CGT appelle à la grève générale le 12 septembre contre la réforme du code du travail

Publié le 28 Juin 2017 par France Révolution

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez et le président Emmanuel Macron à l'Elysée le 23 mai 2017

Le secrétaire général de la CGT Philippe Martinez et le président Emmanuel Macron à l'Elysée le 23 mai 2017

La centrale syndicale a appelé à une «journée d'action et de grève» à la rentrée. Elle entend entamer une démonstration de force contre le projet de réforme du droit du travail que la majorité entend lancer dès l'été.

Dans un communiqué publié ce 28 juin, la Confédération générale du travail (CGT) a appelé les Français à «une journée d'action et de grève dans toutes les entreprises et services» le 12 septembre prochain. Le syndicat entend en effet protester contre la réforme du droit du travail que le gouvernement d'Edouard Philippe veut mettre en place.

Dénonçant un «dialogue social pipé d'avance», la CGT prévient qu'elle refuse d'entendre le gouvernement se targuer d'ordonnances «co-élaborées» en septembre prochain, date à laquelle elles devraient être adoptées, au seul prétexte qu'une concertation aura été engagée avec les organisations syndicales. Elle refuse en effet la quasi-totalité des pistes avancées par le gouvernement et dont plusieurs fuites dans la presse ont révélé une partie du contenu.

Le 27 juin, plusieurs centaines de manifestants se sont rassemblés aux Invalides, à Paris, à l'appel d'une intersyndicale CGT-FO-Solidaires-Unef-FSU pour protester contre cette réforme du code du travail. De nombreux députés communistes et de la France insoumise étaient également présents sur place. 

Parmi les mesures controversées que la CGT dénonce, figure notamment l'extension du CDI de chantier à d'autres secteurs ainsi que «la possibilité de licencier des salariés qui refuseraient d'adapter leur contrat de travail à un accord d'entreprise, même minoritaire». 

 

Commenter cet article