Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

L’avion de combat suédois Gripen E a effectué son premier vol

Publié le 16 Juin 2017 par France Révolution

L’avion de combat suédois Gripen E a effectué son premier vol

Ultime version du JAS-39 Gripen C/D, en service au sein de plusieurs forces aériennes, le Gripen E, du constructeur suédois Saab, a effecté son vol inaugural le 15 juin, après plusieurs mois de retard sur le calendrier initialement prévu.

Ce nouvel avion, avec le pilote d’essai Marcus Wandt aux commandes, a décollé de l’aérodrome de Linköping et volé pendant 40 minutes au-dessus de la la partie orientale d’Östergötland. « Durant le vol, l’appareil a effectué diverses manœuvres pour tester un certain nombre d’opérations faisant l’objet de tests, comme la rentrée et la sortie du train d’atterrissage », a précisé Saab, dans un communiqué.

« Le vol s’est déroulé comme prévu. L’avion s’est comporté conformément à la performance obtenue en simulation. Son accélération était impressionnante, tout en douceur », a commenté Marcus Wandt.

Initialement prévu en décembre 2016, ce premier vol du Gripen E avait été reporté de plusieurs mois, le temps de permettre la qualification des différents logiciels de l’appareil.

Le Gripen E a quasiment la même apparence que son prédécesseur. Seulement, sa cellule a été allongée de 50 cm et il a été conçu pour disposer d’une capacité d’emport en carburant et en munitions accrue. Propulsé par un unique réacteur GE Aviation F414G de facture américaine, il pourra voler à la vitesse maximale de Mach 2 et à l’altitude de 52.000 pieds [.pdf].

Mais la différence avec la précendente version de cet appareil se situe au niveau des équipements. Le Gripen E sera en effet doté du radar à antenne active (AESA) Selex ES-05 Raven, d’un système de détection infrarouge passif IRST et d’une suite de guerre électronique modernisée. Disposant de 9 points d’emport, il pourra mettre en oeuvre les missiles Iris-T, Meteor (air-air) et RBS15 (air-sol) ainsi que des bombes guidées et des nacelles Reccelite, Litening, DJRP (Digital Joint Reconnaissance Pod, fourni par Thales) et MRPS (Modular Reconnaissance Pod System).

À ce jour, le Gripen E a déjà été commandé à raison de 96 exemplaires, dont 60 par la Force aérienne suédoise et 36 par le Brésil. D’ailleurs, le cadre du contrat conclu avec Brasilia, AEL Sistemas, filiale brésilienne d’Elbit Systems, fournira le viseur de casque Targo.

Commenter cet article