Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Italie : des migrants franchissent un fleuve et tentent de passer la frontière française (VIDEO)

Publié le 26 Juin 2017 par France Révolution

Des migrants tentent de franchir la frontière française près de Vintimille le 12 juin (Image d'illustration)

Des migrants tentent de franchir la frontière française près de Vintimille le 12 juin (Image d'illustration)

Expulsés de leur camp de fortune à Vintimille, en Italie, des dizaines de migrants ont tenté de pénétrer sur le territoire français mais en ont été empêchés par la police aux frontières.

Des dizaines de migrants installés dans un camp de fortune à Vintimille, en Italie, ont traversé le 26 juin la Roya, un fleuve côtier situé non loin de la frontière, dans l'espoir de rejoindre le territoire français. Mais, repoussés par la police, ils n'ont pas pu aller plus loin et ont été contraints de revenir sur leurs pas. Ils ont entrepris ce périple pour la énième fois, après avoir été expulsés de leur camp par les autorités italiennes.

Un migrant soudanais a confié que certaines personnes au sein du camp avaient essayé d'entrer en France «une cinquantaine de fois». «Nous avons subi des traitements inhumains à Vintimille», a-t-il raconté, expliquant qu'ils n'avaient aucun droit et vivaient sous un pont. Il a également affirmé qu'ils espéraient trouver en France «des organisations humanitaires, des organisations de défense des droits de l'homme». «Personne n'a l'ambition de rester en Italie», a-t-il assuré.

Auteur: RT France

Dans la nuit du 25 au 26 juin, des heurts ont éclaté entre des dizaines de migrants et la police française qui les empêchait de passer la frontière, faisant notamment usage de gaz lacrymogène.

 

Commenter cet article