Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Irak : Un tireur d’élite canadien a fait mouche sur un jihadiste à 3.540 mètres de distance

Publié le 23 Juin 2017 par France Révolution

Irak : Un tireur d’élite canadien a fait mouche sur un jihadiste à 3.540 mètres de distance

Les tabloïds anglais sont friands de ces histoires de snipers qui font mouche à des distances incroyables. Seulement, il est compliqué d’en faire la part des choses étant donné que les sources à l’origine de ces articles sont anonymes et que les autorités militaires britanniques ne font jamais de commentaires.

Cela étant, The Globe and Mail passe pour un quotidien sérieux au Canada. Aussi, quand il raconte qu’un tireur d’élite canadien a réalisé un exploit, on est tenté de le croire. D’autant plus que le Commandement des forces d’opérations spéciales du Canada a confirmé l’information livrée par ce journal.

Ainsi, en Irak, le mois dernier, un opérateur de Joint Task Force 2 (ou Deuxième Force opérationnelle interarmées – FOI 2), principale unité des forces spéciales canadiennes, a éliminé un jihadiste à 3.540 mètres de distance, contribuant ainsi à mettre en échec une attaque contre les troupes irakiennes… et sans doute à éviter une demande d’appui aérien.

« Les méchants n’ont pas compris ce qui se passait », a témoigné l’un des témoins auprès du quotidien, qui précise que le tir a été vérifié par des données vidéos.

« Le Commandement des opérations spéciales du Canada peut confirmer qu’un membre de la Force opérationnelle conjointe 2 a réussi à atteindre une cible à 3.540 mètres », a confirmé l’état-major canadien dans un communiqué. « Pour des raisons de sécurité opérationnelle et pour préserver la sécurité de notre personnel et de nos partenaires de la Coalition, nous ne discuterons pas des détails précis sur le moment et la façon dont cet incident a eu lieu », a-t-il ajouté..

Pour un tel tir, qui suppose de nombreux paramètres (effet de Coriolis, taux d’humidité, vent, pression atmosphérique, etc…), le commando canadien a utilisé un fusil McMillan TAC-50 de calibre 50 (12,7 mm). La balle aurait mis 10 secondes pour atteindre sa cible et parcourir ainsi 3.540 mètres.

Le précédent record (en opération) était détenu depuis 2012 par tireur de l’armée australienne non identifié, avec un tir de 2.815 mètres sur un taliban effectué avec un Barrett M82A1. Trois ans plus tôt, également en Afghanistan, le sergent Craig Harrison, de la British Army, avait fait mouche à 2.475 mètres de distance avec un L115A3 Long Range Rifle.

Pour rappel, le Canada participe à la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis (opération Impact) en assurant une mission de formation et de conseil auprès des forces irakiennes.

« Comme indiqué plusieurs fois dans le passé, les membres du Groupe de travail canadien sur les opérations spéciales n’accompagnent pas les éléments de combat de premier plan, mais permettent aux forces de sécurité irakiennes qui sont dans une mission de combat difficile », a expliqué l’état-lajor canadien.

En outre, l’Aviation royale canadienne a engagé un ravitailleur CC-150T Polaris, qui a déjà effectué 772 sorties et un avion de renseignement CP-140 Aurora.

Commenter cet article