Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Gale, tuberculose, polio… ils nous en amènent, des jolies choses, les migrants…

Publié le 28 Juin 2017 par France Révolution

Gale, tuberculose, polio… ils nous en amènent, des jolies choses, les migrants…

http://resistancerepublicaine.eu/2017/06/26/un-clandestin-transmet-la-tuberculose-a-des-dizaines-denfants-allemands%E2%80%89/

Et on peut ajouter  qu’il y a maintenant des formes de tuberculose qui ne sont plus soignables avec les médicaments dont nous disposons parce que le bacille est devenu plus fort que l’anti-bacille… Et alors ? eh bien, ou bien votre gosse est plus fort que le bacille et c’est le bacille qui meurt ou bien c’est le bacille qui est plus fort que votre gosse et c’est votre gosse qui meurt… Après, vous lui payez une jolie petite tombe avec des petits anges et des « amour éternel à mon Kevin chéri » et tous les jeudis vous remplacez les fleurs (si les précédentes n’ont pas été volées) Disons que l’affaire est classée.

Ce qui est beaucoup plus embêtant c’est quand votre gosse a un peu de mal de tête et puis ça ne s’arrange pas et ensuite il ne tient plus sur ses quilles et le docteur n’y comprend rien jusqu’à ce que sa tune tombe et qu’il vous dise « ça serait pas la polio, des fois ? »… et là, la vraie merde (sic) commence… parce que la polio ne se guérit pas mais en générale on n’en meurt pas non plus, c’est un virus qui ronge les nerfs et les muscles qui sont commandés par ces nerfs deviennent… flasques… flagada… paralysés… S’il s’agit des muscles de la cage thoracique ben… la respiration ne fonctionne plus et là, on en meurt… Si ce sont les muscles des jambes, ben, c’est les béquilles (à condition d’avoir assez de force dans les bras) , prothèses, chaise roulante & Co …

Mais, si en général on n’en meurt pas tout de suite et on n’en guérit pas non plus… on continue à vivoter avec pendant toute sa vie et comme cerise sur le gâteau que plus tard on a un revival de la maladie sous le joli nom de syndrome post polio … Cerise sur la cerise : de nombreux patients ne sont pas reconnus et traités de fainéants ou simulateurs car les docteurs ne connaissent plus cette maladie qui n’est plus enseignée dans les université puis que chez nous elle a été éradiquée… Moi-même j’ai été vaccinée contre la polio à l’école primaire en 1952, mais mon cousin qui est né en 1960 a été victime de la polio en 1962 parce que sa maman ne l’a pas laissé vacciner parce qu’elle avait peur du vaccin… Eh bien mon cousin continue à perdre ses forces, il se traine, souvent est en chaise roulante et puisque ses genoux sont détruits on va lui poser des prothèses, mais comment ses muscles paralysés vont-ils pouvoir supporter le poids supplémentaire de prothèses ? le choc opératoire va-t-il empirer l’état de ses muscles ? Personne ne sait car même les meilleurs chirurgiens orthopédistes ne connaissent pas la polio qui, il faut bien l’avouer, est imprévisible… Vous voyez, la tuberculose c’est assez radical : style quitte ou double, mais la polio c’est la merde (sic) pendant toute la vie…
(cf. mon livre Les oiseaux noirs de Calcutta)

Alors, ça vous étonne qu’en Italie et en France le ministre de la santé (à part le p’tit cadeau à l’industrie pharmaceutique) arrive avec une batterie de vaccins obligatoires ?

On avait déjà la gale, maintenant la tuberculose, la polio n’est pas exclue et… le reste en monnaie ?

Dans le Tiers Monde il y a un tas de maladies que nous ne connaissons pas et donc contre lesquelles nous n’avons pas développé nos défenses. Les migrants peuvent être des porteurs sains de maladies dont eux-mêmes ne savent pas qu’ils sont porteurs, et c’est pas leur faute.

Question : outre les souffrances des personnes, qu’est-ce que ça coûte à l’assurance maladie ? Quid quand le système sanitaire implosera ? Nos soins de santé sont le résultat de décennies de corde raide entre un tas d’éléments : hygiène, campagnes de prévention, vaccinations, alimentation, etc. mais va-t-il résister au choc ?

C’est pas tout. Le climat « ne se réchauffe pas » mais il « change » … dans le sens de « plus chaud »… et donc notre environnement devient de plus en plus semblable aux climats des pays chauds et les bestioles en profitent. Dans le Tessin, le Canton suisse au sud des Alpes nous avons déjà eu l’arrivée de la mouche Suzuki qui détruit les récoltes de fruits, mais aussi du moustique tigre … « Dans la plupart des cas, sa piqure est bénigne bien que ce moustique puisse être vecteur de diverses maladies comme la dengue, le chikungunya ou le zika »… Olala, c’est pas bon pour le tourisme tout ça, ben non… pour la santé non plus… Pas étonnant que Bob ait reçu le Nobel pour nous avoir annoncé que « les temps changent » (P.S. libre aux grosses têtes qui, comme d’habitude, trouvent que mon texte simpliste n’est pas assez scientifique d’étaler leur savoir. Je ne suis pas scientifique, je suis émotionnelle parce que je vis dedans. )

Commenter cet article