Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Bouclier US au Groenland: «une pure provocation» selon Moscou

Publié le 25 Juin 2017 par France Révolution

Bouclier US au Groenland: «une pure provocation» selon Moscou

Le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe, y compris la modernisation du système au Groenland, n’est qu’une provocation, a déclaré le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine, ajoutant que la Russie développerait ses systèmes de défense aérienne et antimissile pour maintenir l’équilibre stratégique.

Dmitri Rogozine, vice-premier ministre russe chargé de la défense et de l'industrie spatiale, a commenté l'information relayée par les médias sur la modernisation du système ABM américain dans le nord du Groenland, affirmant que la Russie continuerait de développer le sien pour maintenir l'équilibre stratégique et la sécurité dans son ensemble.

«Ce qu'ils font, c'est une pure provocation. L'équilibre stratégique existant à l'heure actuelle garantit que tout agresseur de la Russie sera immédiatement éliminé, indépendamment de savoir si l'attaque vient de l'océan Pacifique ou Atlantique», a confié à Sputnik le vice-premier ministre en visite à Belgrade à l'occasion de l'investiture du président de Serbie Aleksandar Vucic.

Il a ajouté que la Russie investissait d'importants fonds dans la mise en place de la défense aérienne et ABM au sol et dans l'espace.

«Nous avons assuré depuis longtemps la défense de nos principaux centres administratifs et industriels. Dans deux ou trois ans, nous parviendrons à suivre tout tir de missile balistique et de croisière hostile», a souligné M. Rogozine.

Il a précisé que la Russie «réalisait ces mesures sur son territoire», supposant que le déploiement de systèmes russes à Cuba, au Nicaragua ou en Serbie aurait provoqué des protestations violentes des États-Unis dont le bouclier antimissile est déployé en Pologne, en Roumanie et au Groenland.

«Après l'effondrement de l'Union soviétique, nous n'avons pas investi pendant longtemps dans le système ABM. Mais l'exemple de la Yougoslavie nous a montré en 1999 ce qui arrivait à un pays qui ne disposait pas d'un système de défense aérienne sérieux. Il a été fusillé à bout portant», a résumé Dmitri Rogozine. 

Commenter cet article