Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Attaqués par un soldat afghan félon, deux soldats américains trouvent la mort

Publié le 10 Juin 2017 par France Révolution

Des soldats américains dans le district d'Achin dans la province de Nangarhar, en Afghanistan (image d'illustration)

Des soldats américains dans le district d'Achin dans la province de Nangarhar, en Afghanistan (image d'illustration)

Un militaire afghan a tué deux soldats américains et en a blessé deux autres dans la province de Nangarhar, bastion des combattants djihadistes du groupe Etat islamique. Les Taliban ont revendiqué l'attaque, l'attribuant à un élément infiltré.

«Aujourd'hui, autour de midi, un militaire afghan a ouvert le feu sur des soldats américains dans le district d'Achin, tuant deux d'entre eux. Le militaire a été tué à son tour dans des tirs de riposte», a déclaré à l'AFP le 10 juin le porte-parole de la province de Nangarhar en Afghanistan, Attaullah Khogyani.

«Nous sommes au courant d'un incident survenu dans l'est de l'Afghanistan. Nous fournirons davantage d'informations quand cela sera approprié», a écrit la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis dans un bref communiqué, refusant de commenter l'évènement dans l'immédiat.

L'attaque a été revendiquée par un porte-parole des Taliban, qui l'a attribuée à un élément infiltré. Ce type d'incident, communément qualifié d'attaque «vert-sur-bleu» – c'est à dire une attaque de membres des forces nationales afghanes sur des soldats de l'OTAN – n'est pas rare en Afghanistan. En mars dernier, trois soldats américains avaient été blessés par un militaire afghan dans une base de la province d'Helmand, à la frontière pakistanaise.

Cette dernière attaque en date intervient alors que l'aviation américaine a opéré dans la nuit du 9 au 10 juin un «tir ami» qui a coûté la vie à deux policiers afghans dans la région de Helmand.

Commenter cet article