Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Assemblée nationale : M. Jean-Jacques Bridey a été élu président de la Commission de la Défense

Publié le 29 Juin 2017 par France Révolution

Assemblée nationale : M. Jean-Jacques Bridey a été élu président de la Commission de la Défense

Comme l’on pouvait s’y attendre, la composition de la commission de la Défense, à l’Assemblée nationale, compte très peu de députés qui y siégeaient lors de la précédente législature.

Sauf erreur, ils sont en effet seulement 6 : Philippe Folliot (majorité présidentielle), Gwendal Rouillard (LREM), Jean-Jacques Bridey (LREM), Marianne Dubois (LR), Claude de Ganay (LR) et Charles de la Verpillière (LR). L’on pourrait également cité Joaquim Pueyo (PS), qui retrouve la commission de la Défense après l’avoir quitté en mars 2016.

Pour succéder à Patricia Adam (PS, battue au premier tour des législatives), il fallait un député expérimenté, étant donné les enjeux budgétaires qui attendent les forces armées. Et c’est finalement Jean-Jacques Bridey, 64 ans, qui a été désigné par ses pairs à la tête de la commission de la Défense, ce 29 juin.

Élu député du Val-de-Marne en juin 2012, sous l’étiquette du PS, M. Bridey a été l’un des premiers parlementaires à rallier Emmanuel Macron, qu’il a conseillé, pendant la campagne présidentielle, sur les questions de défense.

Lors de la précédente législature, M. Bridey était rapporteur pour avis sur les crédits alloués à l’équipement des forces. Il a en outre co-rédigé un rapport sur les « enjeux du renouvellement des deux composantes de la dissuasion. » Enfin, il a été le président du groupe d’amitié France-Irak et a créé un orphelinat à Dialakoroba, dans la région de Koulikoro, au Mali.

D’après l’engagement pris le groupe LREM, M. Bridey devra céder sa place de président à la mi-mandat.

S’agissant, plus généralement, de la composition [.pdf] de la commission, l’on trouve 2 députés de la France insoumise, 2 de la Gauche démocrate et républicaine, 4 du groupe « Les Constructifs : républicains, UDI, indépendants », 12 du groupe « Les Républicains », 5 du Mouvement Démocrate et apparentés, 3 de la « Nouvelle Gauche » (ex-PS), 39 de La République en Marche et un non-inscrit (en l’occurrence Louis Alliot, du FN).

Photo : M. Bridey, au côté de Mme Patricia Adam, désormais ex-présidente de la commission de la Défense

Commenter cet article