Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Alain de Peretti : « Le Halal ? Un marché attractif pour tous les escrocs »

Publié le 1 Juin 2017 par France Révolution

Alain de Peretti : « Le Halal ? Un marché attractif pour tous les escrocs »

Nous rapportions récemment que samedi 27 mai, trois tonnes de viande halal avariée avaient été saisies sur un marché, à Nantes. Dans la presse subventionnée, pas une seule fois le mot « halal » n’a été rédigé (voir iciici et ici) signe de l’omerta qui règne, en cette période de ramadan – propice pourtant à ce que des consommateurs musulmans non avertis soient intoxiqués lourdement.

Cette saisie n’a toutefois pas surpris Alain de Peretti, président de l’association Vigilance Halal, qui évoque notamment les risques grandissants liés à l’expansion de ce business – suivi de près par de nombreux escrocs en quête d’argent.

Entretien.

Breizh-info.com : une réaction à la saisie de plusieurs tonnes de viande halal avariée à Nantes ?

Alain de Peretti : Il est bien connu (par les spécialistes…) que les circuits de la viande halal, par l’application de dérogations en cascade accordées de façon très libérale, et où les contrôles sont beaucoup moins stricts ( clientèle très « susceptible ») entraîne ce genre de conséquences.

Notre association insiste d’ailleurs beaucoup sur les risques sanitaires de la viande halal, et ne se borne pas à la problématique de la souffrance animale, même si elle est bien réelle.

Les enjeux financiers en progression énorme, liés à l’augmentation de la population musulmane et à sa « radicalisation » progressive en font de plus un marché attractif pour tous les escrocs.

Breizh-info.com : Votre label « viande de tradition française » que vous venez de décerner à plusieurs bouchers, n’est il pas une forme masquée de discrimination ? En quoi consiste-t-il ?

Alain de Peretti :  Où est justement la discrimination lorsque les autorités refusent l’étiquetage du mode d’abattage qui serait stigmatisant et obligent le consommateur non musulman à consommer halal ?

C’est au contraire une action citoyenne saine qui implique la prise en main de son destin par la population lassée d’être guidée par de mauvais bergers. De plus nous proposons aux bouchers partenaires de redorer le blason d’une profession dont l’image a été ternie par des videos et actions de propagande d’éxtrêmistes végétariens qui se servent des images horribles du halal pour disqualifier la consommation de viande.

Ils redeviennent ainsi, eux aussi, acteurs de leur destin, en certifiant à leurs clients un abattage correct et, également, un mode d’élevage naturel.

 

Breizh-info.com : En cette période de Ramadan, on a l’impression que cette fête religieuse est nettement plus acceptée (ou imposée) dans la tête des Français, quid ?

Alain de Peretti :  Effectivement tout est fait pour promouvoir ce pseudo jeûne qui est en fait une orgie nocturne : un article du Figaro il y a 2 jours notait l’énorme bon en avant de la consommation du halal.

C’est souvent le cas avec l’islam qui est essentiellement tartuffe (« cachez ce sein que je ne saurai voir » alors qu’il ne pense qu’à ça!) . Il s’agit donc une fois de plus de la conjonction du mercantilisme avec l’obscurantisme .

De plus les conséquences néfastes pour la santé de cette pratique sont répertoriés par la médecine, sans parler des conséquences sociales incalculables ( absentéisme, agressivité, accidents divers…) .

C’est surtout une pratique de la charia destinée au contrôle social des populations musulmanes. Il est donc incompréhensible qu’un tel « ramdam » soit fait dans la presse sur ce sujet.

Breizh-info.com : quelles sont les grandes affaires que votre association suit actuellement ?

Alain de Peretti :  Nous avons une dizaine d’actions judiciaires en cours visant à mettre les autorités en accusation pour manquements graves à la réglementation, notamment pour les abattoirs temporaires de l’Aïd el Kebir, le cas le plus emblématique étant à St Etienne, mais le temps judiciaire est très long, la plupart du temps en première instance le tribunal botte en touche et nous sommes en appel partout…

En cas d’échec à répétition sur des sujets où la législation est pourtant claire et en notre faveur, nous comptons déposer un recours devant l’Europe pour carence.

Nous souhaitons surtout developper notre action « suivez le coq » avec en parallèle le site interactif « les vigilants du halal » pour exercer une pression psychologique sur les marques, et si nos moyens nous le permettent, augmenter notre visibilité par des insertions publicitaires ciblées.

Donc appel au soutien financier, les dons sont bienvenus! Enfin nous espérons faire connaître la méthode Temple Grandin pour améliorer la condition des animaux d’abattoir .

Propos recueillis par Yann Vallerie

VIDEO  :  https://youtu.be/qTcaYFZHwMU

Commenter cet article