Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Voici le nom du futur premier ministre de Macron

Publié le 3 Mai 2017 par France Révolution

Voici le nom du futur premier ministre de Macron

C’est un secret bien gardé, et pour cause !

Heureusement que nos amis les bookmakers sont là.
En effet, si vous consultez le tableau des paris chez les bookmakers pour le deuxième tour des présidentielles…
https://www.oddschecker.com/politics/european-politics/french-election/next-president
…vous pouvez constater deux choses :
1/ Macron est (hélas…) toujours donné gagnant
2/ juste au dessus du tableau affichant les paris apparaît la mention « Next Prime Minister » [prochain premier ministre] qui est cliquable.

Cliquez dessus et vous accédez à la page vous donnant le nom du premier ministre le plus probable, c’est à dire celui récoltant le plus de paris sur son nom, et fort logiquement c’est bien évidemment celui de Macron puisque Macron est désigné (hélas bis…) le plus probable futur président :
https://www.oddschecker.com/politics/european-politics/french-election/next-prime-minister

Ce premier ministre est… UNE premièrE ministre : LAURENCE PARISOT !

Laurence Parisot, l’ex présidente du MEDEF, c’est à dire l’ex patronne des grands patrons…
Pour une France dirigée comme une entreprise du CAC40 : au profit exclusif des « actionnaires », c’est à dire des membres du gouvernement, au détriment délibéré des « salariés », c’est à dire des Français, priés de bosser, fermer leur gueule, et, in-fine, crever vite et sans se plaindre.

C’est vraiment ça que vous voulez ?
Français, vous voulez vraiment le MEDEF à Matignon ?
Vous voulez que la loi du profit à court terme dirige la France ?
Vous voulez que le code du travail « progresse » vers une forme moderne d’esclavage ?
Si c’est ce que vous voulez (j’ai un peu de mal à le croire), alors vous avez le droit de voter MACRON.
Mais ne venez pas vous plaindre ensuite.

Commenter cet article