Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Poules pondeuses: L'horreur à nouveau dévoilée dans une vidéo choquante

Publié le 30 Mai 2017 par France Révolution

Poules pondeuses: L'horreur à nouveau dévoilée dans une vidéo choquante

VIDEO  :  https://youtu.be/OFYXSvYwPFA

Une nouvelle vidéo militante dénonce les conditions d'élevage désastreuses à l'oeuvre dans les poulaillers industriels des grands groupes agroalimentaires français...

L214 n'en est pas à son coup d'essai. L'association végane française de défense des droits des animaux continue son combat et passe au peigne fin la production nationale et les dérives de l'industrie de l'alimentation. Ainsi, après un premier reportage éloquent sur la face cachée de l'oeuf, le collectif révèle des méthodes similaires "exécrables" chez un fournisseur de la célèbre marque Lustucru, entreprise du groupe Panzani, relate Le Monde.  

Élevage en batterie
Ces images insoutenables montrent un élevage de 160.000 poules entassées les unes sur les autres, décharnées, déplumées, perdues au milieu des cadavres, des éclopées et des purulentes. Elles auraient été recueillies le 4 mai dernier chez 
un producteur de Vendée, propriété du groupe Les Oeufs Geslin. Elles dénoncent une fois de plus le scandale de l'élevage en batterie et la catastrophe de l'alimentation "low-cost" ou les sacrifices imposés par la quête d'un prix toujours plus bas. 

Plainte déposée
L214 invite aujourd'hui les internautes à signer une pétition à l'attention de Xavier Riescher, 
directeur général de Panzani. L'association a également déposé plainte auprès du tribunal de Grande Instance de La Roche-sur-Yon (Vendée) pour dénoncer la maltraitance sur les animaux, précise Europe 1. En effet, d'après une directive européenne de 2012, le producteur se doit de garantir aux poules "un espace de vie minimum, un nid, un perchoir, une aire de picorage et de grattage". 

Autant d'éléments manifestement absents ici. Des images qui peuvent évidemment heurter la sensibilité des lecteurs... mais aussi leur ouvrir les yeux sur l'origine de leur boîte d'oeufs "bon marché"...

 

Commenter cet article