Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Nouveau gouvernement, vieux ministres, vieilles idées

Publié le 18 Mai 2017 par France Révolution

Nouveau gouvernement, vieux ministres, vieilles idées

Le fantasme de Minc et Attali s’est quasiment réalisé, avec un gouvernement rassemblant presque toute la fine fleur eurolibérale, venue du PS, du centre, et même de la droite, avec quelques prises de guerre qui rappelle la pseudo ouverture de Sarkozy plutôt qu’un véritable réalignement politique. Mais comment imaginer une seconde que ce casting changera quoique ce soit ?

Le changement, ce n’est pas toujours pas pour maintenant

Pour constituer son équipe gouvernementale, Macron fait le choix des vieilles recettes : une forme de centre pluriel qui doit lui permettre de ratisser le plus large possible pour les législatives, passant outre les ministres qui l’avaient soutenu, et incluant les principales figures du Modem et peu de Républicains, la présence de Bruno Le Maire ne cachant pas le fait que les dits Républicains ont largement résisté à la tentation, non pas par problème idéologique (Le Maire n’étant plus à cela prêt après avoir soutenu Fillon et non Juppé), mais bien plutôt par réflexe tribal, ceux qui franchissent le Rubicon sachant qu’il leur sera difficile de revenir en arrière plus tard, comme le montre l’expérience Sarkozy.

On peut néanmoins reconnaître une vraie cohérence idéologique dans ce gouvernement, aligné sur une ligne eurolibérale marquée. On ne trouve que des eurobéats convaincus que le sursaut économique passe par plus de laisser-faire et de laisser-passer, une déconstruction du service public et une politique de l’offre. Nous n’aurons sans doute pas les tiraillements qui pouvaient exister dans l’équipe précédente. En revanche, cela signifie aussi que la ligne qui sera suivie ressemblera beaucoup à celle des dernières années, à peine droitisée. Or pourquoi ce qui échoue depuis si longtemps marcherait aujourd’hui ? Entendre Le Maire parler d’efforts budgétaires en 2017 est effarant : même le FMI a évolué sur cette question. Bref, nous n’allons pas beaucoup changé et poursuivre dans l’impasse du passé.
 
Commenter cet article