Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Mme Goulard admet la présence de forces spéciales françaises en Syrie

Publié le 26 Mai 2017 par France Révolution

Mme Goulard admet la présence de forces spéciales françaises en Syrie

« Il y a des vidéos qui circulent sur plein de sujets… », avait répondu Jean-Yves Le Drian, alors ministre de la Défense, à une question posée sur des images suggérant la présence de forces spéciales françaises en Syrie, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, en novembre 2016.

La vidéo en question montrait la destruction d’un VBIED (vehicle-borne improvised explosive device) de l’État islamique (EI ou Daesh) qui fonçait en direction de miliciens kurdes syriens, accompagnés par des militaires francophones et équipés de missiles MILAN.

Mais quand il s’agissait d’aborder les opérations menées les forces spéciales, et à de rares exceptions près, M. Le Drian ne faisait jamais de commentaires et cherchait plutôt à noyer le poisson quand il était interrogé par un journaliste ou un parlementaire sur ce sujet.

Cela étant, la présence de forces spéciales françaises en Syrie est un secret de « Polichinelle », du moins pour ceux qui suivent l’évolution de la situation sur les réseaux sociaux. Aussi, les propos tenus par la ministre des Armées, Sylvie Goulard, même s’ils sont une « première », ne constituent pas une surprise.

Interrogée, à l’antenne d’ Europe1, ce 26 mai, sur la présence de troupes françaises au sol en Syrie, Mme Goulard a d’abord réfuté la présence de troupes françaises sur le sol syrien. Mais, a-t-elle dit, « une chose est d’engager des forces spéciales qui font des opérations ponctuelles, une autre chose est d’envoyer des forces d’une manière massive. » Et d’ajouter : « Mais la France prend toute sa part à la coalition internationale », dirigée par les États-Unis contre l’État islamique.

Alors que les opérations visant à chasser les jihadistes de la ville de Raqqa, la capitale du « califat » autopoclamé par Daesh, il est possible que la force Chammal soit bientôt renforcée. « L’idée, même pour les Américains, est plutôt d’intensifier le dispositif actuel », a lâché Mme Goulard.

Pour rappel, les États-Unis ont pris la décision de livrer des armes aux milices kurdes syriennes, qui constituent le fer de lance des Forces démocratiques syriennes (FDS), qui auront à mener l’assaut à Raqqa. En outre, des commandos et une unité d’artillerie des Marines ont également été déployés en Syrie.

VIDEO  :  http://dai.ly/x5nwcj8
 

 

Commenter cet article