Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Lodève. La présence d’un conseiller régional FN et général de division, jugée inopportune à la cérémonie du 8 mai

Publié le 10 Mai 2017 par France Révolution

Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève avec François Gaubert, conseiller régional lors de la cérémonie commémorative du 8 mai.

Marie-Christine Bousquet, maire de Lodève avec François Gaubert, conseiller régional lors de la cérémonie commémorative du 8 mai.

La cérémonie commémorative du 8 mai ne s’est pas déroulée comme prévu ce lundi matin à Lodève. Un conseiller régional FN et général (cr) 3 étoiles, s’est vu interdire physiquement de participer à une partie de la cérémonie

La mairie socialiste empêche le conseiller régional FN de saluer les anciens combattants

Le général de division et conseiller régional FN, François Gaubert, a eu une désagréable surprise ce lundi matin à Lodève. En tant qu’élu régional, il souhaitait participer, en compagnie du conseiller régional FN Gérard Maurin, aux cérémonies prévues ce lundi à Lodève pour la commémoration du 8 mai 1945. Il raconte :

« J’avais contacté au préalable madame Marie-Christine Bousquet, maire (PS) de Lodève, pour l’informer de ma participation ainsi que celle de Gérard Maurin, Lodevois, comme nous le permet notre statut d’élu régional. Nous souhaitions, à cette occasion, déposer une gerbe au monument aux morts afin de rendre hommage à ceux qui, civils et militaires, ont lutté pour la liberté durant la Seconde Guerre Mondiale. Refus de la mairie .Dont acte.

En revanche, arrivés sur place, il nous a fallu nous imposer pour être présents au premier rang comme le veut le protocole. Après les discours du maire, du sous-préfet et la minute de silence, j’ai voulu saluer les drapeaux des associations d’anciens combattants comme cela se fait dans ce genre de cérémonie mais visiblement la mairie en a décidé autrement et sauf à passer en force il m’a été impossible d’aller saluer des frères d’armes. J’ai, bien entendu, contesté cette décision totalement illégale et honteuse. Où en est -on de l’Etat de droit ?

Au bout de quelques instants c’est un gendarme qui a fini par intervenir pour me dire, lui aussi, que je ne pourrais pas saluer les drapeaux des anciens combattants. Il m’a ensuite raccompagné mais j’ai eu l’honneur, hors cérémonie, de serrer les mains de plusieurs porte drapeaux et de harkis et de rappeler au capitaine commandant la compagnie de gendarmerie qu’il me devait le salut au titre de la Légion d’Honneur . »

Cette décision de la mairie fait d’autant plus scandale que François Gaubert a servi pendant 40 ans dans les Troupes de Marine et qu’il est officier de la Légion d’Honneur et détenteur de la croix de la Valeur militaire et commandeur de l’Ordre National du Mérite. A noter que l’altercation a eu lieu devant le sous-préfet de Lodève, Magalie Caumon.

Commenter cet article