Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Les journaleux valets insultés grossièrement par Macron et son équipe prêts à manger sa merde malgré tout ?

Publié le 21 Mai 2017 par France Révolution

Les journaleux valets insultés grossièrement par Macron et son équipe prêts à manger sa merde malgré tout ?

Le torchon brûle-t-il entre Macro-con et les journalistes qui se sont échinés à le vanter, le mettre en valeur… pendant des mois ?

L’atterrissage est rude. Non seulement c’est l’Elysée qui dorénavant choisira les journalistes chargés de couvrir communications, déplacements etc.

Mais en sus, les valets du pouvoir sont traités en valets.

Rien ne va plus entre Emmanuel Macron et les médias. Pas moins de 25 sociétés de journalistes – dont celle de franceinfo –, des directeurs de rédaction et l’organisation Reporters sans frontières ont écrit jeudi 18 mai au président de la République pour protester contre l’organisation de sa communicationL’Elysée est notamment accusé de vouloir choisir les journalistes couvrant les déplacements du président de la République.

Face à l’émotion suscitée par cette décision, la présidence a assuré vendredi ne pas vouloir« imposer un journaliste plutôt qu’un autre », mais « ouvrir l’Elysée aux journalistes sectoriels »– comprendre spécialisés dans une thématique – plutôt que de les réserver aux journalistes politiques. Pour sa part, le nouveau porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner, a jugé que le différend devait être « réglé » car « c’est la liberté de la démocratie française qui est en cause ». D’autant que ce n’est pas la première fois que les relations entre l’équipe d’Emmanuel Macron et les journalistes sont pour le moins tendues.

Les images de la Rotonde : « Vous voulez faire passer le FN, c’est ça ? »

Les relations entre l’équipe de campagne du candidat et les médias se sont brusquement tendues au soir du premier tour de l’élection présidentielle, lors de l’épisode de la Rotonde, relate M, le magazine du Monde. Emmanuel Macron invite ses troupes dans la célèbre brasserie parisienne. Les images tournent en boucle sur les chaînes de télévision. Elles rappellent celles de Nicolas Sarkozy invitant ses proches au très sélect Fouquet’s au soir de sa victoire en 2007.

Les conseillers du candidat appellent immédiatement les journalistes pour leur reprocher leur traitement de l’information. « Vous voulez faire passer le FN, c’est ça ? », lancent-ils, selon des propos rapportés par Le Monde.

Interrogés quelques jours plus tard, Emmanuel Macron lui-même ne cache pas son agacement. Interrogé en conférence de presse, il lance : « C’est vous qui n’êtes pas réveillés là ! Vous n’êtes plus en lien avec le terrain ! (…) Tournez la page, redescendez, vous ! Passez à autre chose, passez à la vraie vie du pays ! »

Voir video sur l’article

Yann Barthès : le « gros connard » menacé de boycott

Au lendemain du premier tour et de cette soirée à la Rotonde, un journaliste de « Quotidien », l’émission de Yann Barthès diffusée sur TMC, pose la question qui fâche : « La Rotonde, c’est votre Fouquet’s ? » La réponse d’Emmanuel Macron est cinglante. Il réplique au reporter qu’il n’a« rien compris à la vie », et que lui n’a « pas de leçon à recevoir du petit milieu parisien ».

 

.@PaulLarrouturou demande à  si sa fête à La Rotonde est son Fouquet's. "Je n'ai pas de leçon à recevoir du petit milieu parisien" ⤵️

Commenter cet article