Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Les Forces armées aux Antilles ont permis la saisie d’une tonne de drogue en huit jours

Publié le 13 Mai 2017 par France Révolution

Les Forces armées aux Antilles ont permis la saisie d’une tonne de drogue en huit jours

L’une des missions des Forces armées aux Antilles (FAA) est de lutter contre le trafic de drogues, particulièrement important dans leur zone de responsabilité. C’est ainsi que, régulièrement, l’on apprend que les frégates de surveillance « Germinal » et « Ventôse » ont permis la saisie de grosses quantités de produits stupéfiants, notamment de cocaïne.

Les opérations menées contre les trafiquants font généralement l’objet d’une coopération internationale animée par le Joint Interagency Task Force South (JIATF-S), basé en Floride. Ainsi, sous coordination tactique française, via le centre opérationnel interarmées des FAA à Fort-de-France, deux actions ont abouti à l’arrestation de plusieurs narcotrafiquants et à la saisie d’une quantité importante de marijuana.

La première a eu lieu le 4 mai, avec des moyens français, américains et saint-luciens. Elle a permis de l’interpellation de trois suspects à leur arrivée à Saint-Lucie, à bord de leur go-fast. La seconde s’est déroulée quatre jours plus tard, au large de la Martinique. Grâce au patrouilleur américain USCG Donald Horsley et d’un avion DASH 8 de la JIATF-S, 260 kg de marijuna ont été saisis et 7 suspects ont été arrêtés.

Au même moment, la frégate de surveillance « Germinal » interceptait un autre go-fast à une quinzaine de nautiques de Saint-Lucie, grâce à une renseignement transmis par l’antenne Caraïbe de l’office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) de Fort-de-France.

L’embarcation des trafiquants avait été repérée par l’hélicoptère Panther du navire français. Là, la « pêche » a été bonne : 556 kg de marijuana ont été saisis et deux suspect ont été arrêtés et remis aux policiers de l’antenne Caraïbe de l’OCRTIS.

Quelques plus jours plus tôt, la frégate « Germinal », avec l’appui d’un avion de patrouille maritime C26 du Regional Security System (RSS) basé à la Barbade, avait intercepté deux autres cargaisons de marijunue : l’une de 103 kg le 1er mai, l’autre de 99 kg, le 4 mai.

« En 8 jours, les Forces armées aux Antilles ont coordonné 5 opérations en mer de lutte contre le trafic inter-îles de stupéfiants. […] 1.000 kg de marijuana ont été saisis et 15 suspects ont été remis aux autorités judiciaires », a ainsi résumé Fabrice Rigoulet-Roze, préfet de la Martinique et délégué du gouvernement pour l’action de l’État en mer aux Antilles, via un communiqué.

Commenter cet article