Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Les Émirats arabes unis envisagent l’achat de 160 missiles pour le système de défense aérienne Patriot

Publié le 13 Mai 2017 par France Révolution

Les Émirats arabes unis envisagent l’achat de 160 missiles pour le système de défense aérienne Patriot

En 2008, les Émirats arabes unis se dotèrent du système de défense aérienne Patriot, développé par les industriels américains Raytheon et Lockheed-Martin. Engagées depuis 2015 au Yémen, dans le cadre d’unecoalition dirigée par l’Arabie Saoudite, les forces émiratis ont eu l’occasion de l’utiliser pour intercepter et détruire des missiles lancés par les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran.

Cela étant, Abu Dhabi entend visiblement renforcer ses capacités dans ce domaine (et refaire ses stocks). En effet, la Defense Security Cooperation Agency (DSCA), qui gère les exportations d’équipements militaires américains, a donné un avis favorable à un contrat éventuel portant sur la livraison de 60 missiles Patriot PAC-3 (Lockheed Martin) et de 100 missiles Patriot GEM-T (Raytheon) aux Émirats arabes unis. Le montant de ce possible contrat est de 2 milliards de dollars.

Comme d’habitude dans ce genre de procédure, il revient maintenant au Congrès d’approuver ou non cette vente. Toutefois, il est possible que le nombre de missiles livrés soit inférieur à celui qui a été demandé par les Émirats arabes unis.

Pour la DSCA, la vente de ces 160 missiles Patriot « renforcera la capacité des Émirats arabes unis à répondre aux menaces actuelles et à venir d’aéronefs et de missiles » et « contribuera à la politique étrangère et à la sécurité nationale des États-Unis en renforçant la sécurité d’un allié important qui a été, et qui continue d’être, une force pour la stabilité politique et le progrès économique au Moyen-Orient. » En outre, elle estime également que ce contrat « ne modifiera pas l’équilibre militaire fondamental dans la région. » À aucun moment il n’est fait mention de l’Iran.

Si les Émirats arabes unis font mine de se rapprocher avec la Russie, il n’en reste pas qu’ils demeurent l’un des principaux clients de l’industrie américaine de l’armement. Cela a été du moins le cas entre 2011 et 2015.

Outre les batteries Patriot, les forces émiraties utilisent aussi deux sytèmes antimissile THAAD (Terminal High Altitude Area Defense), unecommande ayant été passée en 2012 pour 1,86 milliard de dollars.

Commenter cet article