Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Le Pentagone nourrit l'opposition syrienne avec l'argent du budget consacré au carburant

Publié le 21 Mai 2017 par France Révolution

Le Pentagone nourrit l'opposition syrienne avec l'argent du budget consacré au carburant

Avec un budget de carburant délibérément gonflé, le Pentagone a encore trouvé de l'argent pour soutenir les rebelles en Syrie et pour continuer son opération en Afghanistan, affirme le quotidien américain The Washington Post.

Les responsables du Pentagone ont gonflé les estimations de coûts pour l'achat de carburant afin de dépenser les fonds excédentaires pour la préparation de l'opposition syrienne et de l'opération en Afghanistan, annonce le quotidien The Washington Post, se référant aux documents mis à sa disposition.

Grâce aux fonds reçus dans le cadre des demandes budgétaires délibérément gonflées, le Pentagone a consacré en 2015 près de 80 millions de dollars (72 millions d'euros) à la formation des forces de l'opposition en Syrie et environ 1,4 milliard de dollars (1,2 milliard d'euros) aux « dépenses imprévues ».

En outre, 450 millions de dollars (405 millions d'euros) ont été dépensés pour un programme de prescriptions de médicaments qui est souvent mentionné en rapport avec des détournements des fonds.

Le quotidien estime que l'armée américaine est le plus grand consommateur de carburant du monde. Chaque année, la Défense des États-Unis achète environ 100 millions de barils de carburant pour les besoins des forces terrestres, des forces aériennes et de la marine.

À son tour, le Pentagone a reconnu le fait que dans les années 2010-2016 il avait effectivement reçu 5,6 milliards de dollars (5 milliards d'euros) pour l'achat de carburant. Pourtant, les fonctionnaires affirment qu'ils ne s'attendaient pas à recevoir des fonds supplémentaires. Simplement, ils n'ont pas pris en compte la baisse des prix de l'énergie.

En mars, le Président américain Donald Trump a demandé 639 milliards de dollars (574 milliards d'euros) pour les besoins du ministère de la Défense pour l'année 2018, soit 52 milliards de plus par rapport à l'année précédente.

Commenter cet article