Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Attention, Cambadélis monte sur une palette pour vous parler

Publié le 12 Mai 2017 par France Révolution

Attention, Cambadélis monte sur une palette pour vous parler

Débout sur une palette rouge, Jean-Christophe Cambadélis, candidat à un cinquième mandat de député, a fait un stand-up dans la rue jeudi pour mobiliser les électeurs de sa circonscription. Une scène qui n’est pas passée inaperçue sur Twitter.

12 mai 16:53La rédaction de LCI

Qu’il est facile de tirer sur une ambulance. Le PS, au plus mal après le score piteux (6,36%) de son candidat Benoît Hamon à la présidentielle, craint une nouvelle déconfiture aux élections législatives. Même les barons socialistes n’ont pas la certitude d’être réélus, compte-tenu de l’OPA d’En Marche sur l’électorat traditionnel du PS.

Son secrétaire national et député de la 16e circonscription de Paris, Jean-Christophe Cambadélis, va devoir ferrailler pour conserver son siège. Le mouvement d’Emmanuel Macron a investi face à lui le jeune entrepreneur et ancien président du Conseil national du numérique, Mounir Mahjoubi.

Dans cette circonscription populaire de nord-est de Paris, Jean-Luc Mélenchon est arrivé en tête au premier tour avec 30,52% des voix, suivi de près par Emmanuel Macron avec 29,92%. Benoît Hamon n’avait pu faire mieux que quatrième, derrière François Fillon. Autant dire que le patron du PS est en grande difficulté. Mais déterminé à se battre, il a déjà débuté sa campagne

Jeudi, il a fait un stand-up dans la rue. Pour se faire remarquer, il s’est installé sur une palette rouge. Une scène cocasse qui a naturellement été largement relayer sur Twitter, non sans ironie et parfois condescendance.

 

 

Commenter cet article