Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est un journal d'information et de réinformation avec de l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

FRAPPES RUSSES. Syrie (Palmyre): Daesh sous pression avec l’offensive russe et l’entrée des Forces du Tigre dans la danse

Publié le 31 Décembre 2016 par France Révolution

FRAPPES RUSSES. Syrie (Palmyre): Daesh sous pression avec l’offensive russe et l’entrée des Forces du Tigre dans la danse

PALMYRE, Syrie – L’Armée de l’air russe a déclenché une série de frappes aériennes sur la campagne de Palmyre hier vendredi, frappant plusieurs cibles de l’État islamique (Daesh) le long de ce vaste front du désert dans le gouvernorat de Homs.

Les avions russes ont commencé la campagne aérienne de vendredi en ciblant les positions de l’Etat islamique dans les villes riches en gaz d’Arak et de Sukhanah, détruisant un certain nombre de camions d’approvisionnement destinés au gouvernorat de Raqqa.

Après les attaques aériennes sur les villes d’Arak et de Sukhanah, l’Armée de l’air russe a attaqué un point de rassemblement de l’état islamique à Jabal Sha’er. Cet assaut aérien a entraîné la mort d’un certain nombre de combattants terroristes.

L’Armée de l’air russe a continué à frapper des cibles de l’État islamique, notamment sur les sommets situés au nord de Palmyra. Ces frappes aériennes ont fait des dégâts considérables au sein du groupe terroriste Daesh.

Alors que les Russes attaquaient Daesh du ciel, l’Armée arabe syrienne et le Hezbollah tentaient de libérer le territoire près de l’aéroport militaire T-4, qui est sous le contrôle du groupe terroriste. L’Armée arabe syrienne a réussi à repousser, plus à l’est de la station de pompage du T-4, les terroristes, capturant un certain nombre de collines près d’Al-Bayarat.

Vendredi après-midi, l’Armée arabe syrienne a capitalisé sur les défenses croulantes de l’État islamique à Sharifah, tirant plusieurs missiles antichars téléguidés sur les défenses de ce dernier afin de les forcer à se retirer du village.

Les militants de l’Etat islamique ont été incapables de gérer le barrage de missiles du 800e Bataillon de l’Armée arabe syrienne, ce qui a entraîné leur retrait de Sharifah cet après-midi (hier), selon une source militaire sur place.

Avec Sharifah sous son contrôle, l’Armée arabe syrienne se tournera probablement vers la zone plus au nord de l’aéroport militaire T-4, alors qu’ils tentent de récupérer le territoire qu’ils ont perdu face aux terroristes de l’Etat islamique ce mois-ci. Tout laisse à penser que Palmyre sera libéré à nouveau au mois de janvier 2017…

Commenter cet article