Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
France Révolution

France Révolution c'est l'info vérité non tronquée que vous cache l'ensemble des médias a la botte du pouvoir en place, je produis - Documents - Reportages - Films - tweets et bandes son pour preuve que l'on vous ment 24H sur 24H

Et maintenant, des traces d'essais nucléaires en Europe... réalisés par la Russie?

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Et maintenant, des traces d'essais nucléaires en Europe... réalisés par la Russie?

De l'iode radioactif a été détecté sur le Vieux Continent, signe d'un rejet apparemment récent. Émissions industrielles? Mais non, il faut une intrigue! Et certains de conclure qu'il pourrait bien s'agir d'essais nucléaires effectués en cachette par la Russie...

Le mois de janvier a été marqué sur le continent européen par une découverte terrifiante : la détection de traces d'iode 131, radionucléide d'origine artificielle, dans l'air. Pourquoi terrifiante ? Parce qu'évidemment, c'est la Russie qui a décidé d'empoisonner (littéralement) la vie des Européens !

C'est du moins l'hypothèse de Nicolas Henin, journaliste et auteur du livre La France russe.

Mais essayons plutôt de comprendre d'où ces traces pourraient provenir. Les détections ont eu lieu en Norvège, Finlande, Pologne, République tchèque, Allemagne, France et Espagne, toujours en quantités minuscules. Du fait que la période radioactive du radionucléide iode 131 est de 8,04 jours, les détections observées indiquent que le rejet s'est produit il y a peu de temps.

 

Curieusement, alors que la Norvège a été la première à détecter la présence de l'isotope de l'iode dans l'air, la France a été la première à parler publiquement de cette découverte.

« Les niveaux en iode 131 particulaire en France n'ont pas dépassé 0,31 µBq/m3 d'air et on estime le niveau en iode 131 total (gaz et aérosol) au plus à 1,5 µBq/m3 », a précisé l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) dans un communiqué, pour ensuite conclure que « ces niveaux sont sans aucune conséquence sanitaire ».

Du coup, les esprits énergiques se sont déjà précipités pour inventer des hypothèses bien que l'IRSN ait reconnu que la source du rejet en question n'était pas encore déterminée.

Ces niveaux trop faibles d'iode 131 pour avoir un quelconque impact sur l'organisme humain attesteraient d'une émission industrielle, probablement émise hors du sol européen, signale France Info. De même, l'iode 131 peut être utilisé à des fins médicales et pharmaceutiques… Mais qui en a cure si la Main du Kremlin est prétendument impliquée ?

Pour évaluer les doses actuelles et leur impact potentiel sur la santé humaine, regardons les chiffres. Le dernier cas de rejet significatif date du début de 2011 et est lié à la catastrophe de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima et là, les retombées radioactives « étaient environ 10 000 fois supérieures à celles mesurées en janvier 2017 », d'après la Criirad, une association défendant le droit à l'information sur la radioactivité et le nucléaire.

Peut-être s'agit-il vraiment d'un rejet industriel ? A en croire la Criirad, de multiples installations sont autorisées à « rejeter de l'iode 131 dans l'atmosphère, dans la limite des normes autorisées ». Dans la liste, on trouve ironiquement l'usine de traitement de La Hague en France, laquelle a lancé l'alerte.

Finalement, la présence de l'iode dans l'air pourrait bien être passée inaperçue car « les conditions météorologiques défavorables… ont vraisemblablement participé au niveau de concentration de ce radionucléide », ce qui a entraîné les cas de détection de l'iode qui ont été observés surtout dans l'ouest de l'Europe, a expliqué l'IRSN. Comme ce serait triste s'il n'y avait aucune raison d'évoquer une fois de plus la Main du Kremlin!

 
Et maintenant, des traces d'essais nucléaires en Europe... réalisés par la Russie?
commentaires

A Beyrouth, Marine Le Pen plaide pour resserrer les liens franco-libanais

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

A Beyrouth, Marine Le Pen plaide pour resserrer les liens franco-libanais

La candidate d'extrême droite à l'élection présidentielle française Marine Le Pen a plaidé pour un resserrement des liens entre la France et le Liban où elle est en visite. Une rencontre avec le président libanais est notamment prévue.

«Je viens pour la première fois au Liban [...] Nous avons des liens qui méritent d'être resserrés beaucoup», a déclaré la présidente du Front national (FN) le 19 février.

La candidate du FN, donnée en tête du premier tour par les enquêtes d'opinion mais battue au second, veut «redonner à ces liens historiques, presque familiaux, la solidité qu'ils n'auraient jamais dû perdre».

Marine Le Pen doit rencontrer le président Michel Aoun, le Premier ministre Saad Hariri, ainsi que le ministre des Affaires étrangères, Gebrane Bassil.

🇫🇷🇱🇧 Je suis arrivée au , accompagnée de@GilbertCollard, où nous avons rencontré Albert Jamo, Conseiller en affaires internationales.

commentaires

«Patrouilles de routine» : les USA déploient un groupe de porte-avions en mer de Chine méridionale

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Le porte-avions USS Carl Vinson

Le porte-avions USS Carl Vinson

Ignorant la mise en garde récente de Pékin contre une aggravation des tensions en Asie du sud-est, la marine américaine a envoyé ses bâtiments de guerre dans cette région où se trouvent des îles dont la souveraineté est disputée.

Le porte-avions USS Carl Vinson de la classe Nimitz et le destroyer USS Wayne E. Meyer ont entamé «des patrouilles de routine en mer de Chine méridionale», a fait savoir la marine américaine quelques jours seulement après l'avertissement de Pékin lui intimant de se tenir loin de la région.

«La Chine a la souveraineté incontestable sur les îles de mer de Chine méridionale et leurs eaux adjacentes», a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Geng Shuang, le 15 février. «La Chine respecte et défend la liberté de navigation et de survol au-dessus de la mer de Chine méridionale en vertu du droit international, mais s’oppose à toute tentative d’un pays de miner la souveraineté et la sécurité au nom de la liberté de navigation et de survol», a-t-il prévenu.

Malgré cette mise en garde, des bâtiments de guerre américains sont entrés dans les eaux à la souveraineté contestée au terme de manœuvres réalisées près des îles d'Hawaii et de Guam. «Les exercices uni notre équipe et amélioré notre effectivité et notre disponibilité en tant que groupe de frappe», s’est félicité le contre-amiral James Kilby. Il a souligné que les Etats-Unis entendaient «démontrer leurs capacités en s’appuyant sur les solides relations existant avec leurs alliés, partenaires et amis dans la région indopacifique».

Les îles disputées près desquelles les navires de guerre américains sont déployés sont les îles Spratly qui comprennent plus de 750 îlots, atolls et récifs. Le Vietnam, les Philippines, la Malaisie, le Brunei revendiquent cet archipel. En dépit d'un jugement défavorable de la cour permanente d’arbitrage de la Haye, la Chine n'a pas renoncé non plus à ses prétentions territoriales. La juridiction internationale a n'a pas retenu les arguments de Pékin qui affirmait disposer de «droits historiques» sur la majorité des eaux stratégiques de la mer de Chine méridionale, donnant raison aux Philippines.

RT

commentaires

Kiev : une manifestation en faveur d'un blocus de l'est de l'Ukraine dégénère (VIDEO)

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Images de la manifestation à Kiev du 19 février ayant dégénéré

Images de la manifestation à Kiev du 19 février ayant dégénéré

Des heurts ont éclaté entre forces de l'ordre et manifestants dans le centre de la capitale ukrainienne, près de Maïdan. Les personnes mobilisées demandent l'instauration d'un blocus gouvernemental vis-à-vis des territoires de l'est du pays.

Une mobilisation à Kiev, près du célèbre Maïdan (place de l'Indépendance), s'est terminée par des affrontements entre forces de l'ordre et manifestants dans la soirée du 19 février, à proximité du bâtiment de l'administration présidentielle.

L'agence Interfax Ukraine a rapporté que des manifestants avaient brisé un cordon policier au niveau de la place de l'Europe et étaient en train de se déplacer vers Maïdan.

VIDEO  :  https://youtu.be/bukEPymt1UM

Les personnes qui bâtaient la pavé de la capitale ukrainienne appelaient leur gouvernement à instaurer un blocus à l'égard des territoires orientaux de leur pays, dominés par les forces rebelles.

Certains manifestants ont été arrêtés par la police, à croire les vidéos que des témoins de l'événement ont diffusées sur internet. D'après les images tournées par le média ukrainien Hromadske.TV, des équipes de secours ont été déployées sur le site de la manifestation.

Le chef de la police nationale de Kiev, Yury Zozulya, a néanmoins réfuté l'explosion de violence : «Il n'y a pas d'affrontements. Les gens sont à la recherche de provocations et d'images [dramatiques]», a déclaré le responsable à Hromadske.TV.

RT

commentaires

La communauté musulmane pose plus de problèmes en France que les autres, estime Gérard Longuet

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Gérard Longuet

Gérard Longuet

Le sénateur LR et ancien ministre Gérard Longuet, proche de François Fillon, a affirmé sur Radio J qu'il n'était «pas islamophile», car l'islam est «une religion qui [lui] pose de vrais problèmes».

«Ce qui est surtout consternant pour notre pays, c’est le renforcement chaque année plus vrai, plus profond, plus construit, d'un communautarisme», a déploré Gérard Longuet même si, à ses yeux, certaines communautés «ne posent aucun problème».

«Les Chinois du XIIIe arrondissement ne posent à ma connaissance pas de problème particulier». Selon lui, les problèmes, «en général, ce n'est pas dans le XVIe nord ou à Issy-les-Moulineaux» mais «là où il y a de fortes communautés d'origine musulmane, qui sont de nationalité française ou qui ne le sont pas».

Interrogé sur les accusations de «racisme institutionnel» lancées par des associations en lien avec l'affaire Théo, il dénonce cette «mise en accusation» et souligne que «la France est sans doute l'un des pays d'Europe les plus ouverts, les plus conciliants, où les familles multiraciales et multiconfessionnelles sont les plus nombreuses».

«Le Français n’est pas raciste profondément», assure Gérard Longuet.

S'agissant des accusations lancées contre la police, le sénateur de la Meuse note qu'on lui «demande de lutter contre l'immigration clandestine et contre les gens qui séjournent sans papiers». Or, ajoute-t-il, «en général, les gens qui séjournent sans papiers ressemblent à des étrangers».

Qu'entend-il par «ressemblent à des étrangers» ? «C’est-à-dire qu'ils ne sont en général pas Européens. Donc il n’est pas tout à fait anormal que le contrôle concerne plutôt des gens qui ne seraient pas Européens. Mais on peut être parfaitement noir et parfaitement allemand», affirme Gérard Longuet.

Alors que le journaliste de Radio J lui lance : «On va dire, Gérard Longuet, lorsqu'il parle comme ça, il est raciste, voire islamophobe», le sénateur répond : «Je ne suis en effet pas islamophile. C'est une religion qui me pose de vrais problèmes pour une raison très simple, c'est qu'elle ne sépare pas le temporel et le spirituel.»

En 2010, Gérard Longuet avait provoqué une polémique en affirmant, pour s'opposer à la nomination de Malek Boutih à la tête de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l'égalité (Halde) : «Il vaut mieux que ce soit le corps français traditionnel qui se sente responsable de l'accueil de tous nos compatriotes».

RT

commentaires

Emoi, ricanements, colère... La visite de Franck Ribéry à Théo met Twitter dans tous ses états

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Emoi, ricanements, colère... La visite de Franck Ribéry à Théo met Twitter dans tous ses états

La visite amicale du footballeur chez Théo est loin d'avoir laissé les internautes indifférents. Si certains se sont émus de ce geste, d'autres ont regretté que les victimes d'actes de délinquance n'aient pas le droit à une telle attention.

Après François Hollande, une célébrité française s'est rendue au chevet de Théo, ce jeune habitant d'Aulnay-sous-Bois gravement blessé lors de son interpellation : la star du Bayern Munich, Franck Ribéry.

Le 19 février, le célèbre footballeur français s'est présenté au domicile du jeune homme, qui avait quitté l'hôpital trois jours auparavant, a rapporté l'AFP. Outre son exceptionnelle présence, l'attaquant a offert à Théo un maillot de son équipe, le Bayern de Munich, dédicacé par ses coéquipiers et lui-même. Un présent que l'Aulnaysien s'est empressé de porter à côté de son idole.

«Théo est un grand fan de Franck Ribéry et a été très ému de cette visite», a posté l'un des proches de Théo sur son compte Facebook. La scène a ému un certain nombre d'internautes, comme celui-ci, qui a salué un «beau geste» de la part du sportif.

De même, cette utilisatrice de Twitter a loué le «grand cœur» du footballeur...

... et cette internaute hispanophone a vu dans la rencontre entre Franck Ribéry et Théo un «symbole français contre la violence policière».

«Franck Ribery espère que la routourne va va vite tourner pour le jeune Théo»

D'autres internautes ont pris prétexte de ce petit événement médiatique pour plaisanter, une fois de plus, sur les compétences grammaticales du footballeur. L'un d'entre eux a par exemple imaginé que Théo avait fait don d'un Bescherelle à la star munichoise, en échange du maillot qu'elle lui avait offert. 

D'autres internautes se sont amusés à inventer les déclarations peu respectueuses des règles de français que Franck Ribéry aurait pu faire lors de cette visite.

«Pendant que Ribéry va chez Theo , Marin, essaie de reprendre pied dans une indifférence générale»

Enfin, certains utilisateurs de Twitter ont exprimé leur colère à la vue de cette visite d'exception. Plusieurs d'entre eux se sont indignés du fait qu'un jeune homme prénommé Marin, dans le coma depuis le 11 novembre après avoir été sauvagement agressé pour avoir défendu un couple qui s'embrassait, n'ait pas eu le droit à de personnalités.

Une internaute a aussi évoqué les deux policiers grièvement blessés par le jet de coktails Molotov dans leur véhicule à Viry-Châtillon, auxquels aucune célébrité n'a rendu visite....

... tandis qu'un autre a fait référence aux «victimes de racailles».

A l'issue de sa brutale arrestation le 2 février, le jeune Théo s'était vu prescrire 60 jours d'incapacité totale de travail (ITT). Il affirme avoir été violé au moyen d'une matraque télescopique par l'un des policiers ayant procédé à son interpellation.

RT

commentaires

AXA demande aux pompiers 424000 euros pour payer les réparations du château…

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

AXA demande aux pompiers 424000 euros pour payer les réparations du château…

http://www.20minutes.fr/bordeaux/2015539-20170216-charente-chateau-brule-assureur-axa-demande-pompiers-rembourser-travaux
Les pompiers eux aussi traînés en justice par une compagnie d’assurance, Axa.
Attention, toute ressemblance avec un scandale dans lequel est englué le candidat de la droite est purement fortuite.
http://www.sudouest.fr/2017/02/08/penelopegate-conflits-d-interet-avec-axa-de-nouvelles-accusations-pesent-sur-fillon-3179161-6121.php
https://fr.wikipedia.org/wiki/Henri_de_Castries

Pas de pitié pour les pompiers… caillassés dans des cités quand ils viennent éteindre poubelles et voitures en feu, poursuivis en justice par un symbole de la finance internationale, y aura-t-il encore demain des gens pour devenir pompier ?
C’est parfois ce que j’écris sur les réseaux sociaux aux imbéciles qui attaquent Marine le Pen pour un rien : si jamais elle jetait l’éponge, qui pour la remplacer et défendre ses idées, qui pour proposer une réelle alternative ?
On n’est pas toujours conscient du fait que ce qu’on a est parfois rare, précieux et éphémère…

« L’assureur AXA a demandé jeudi, devant le tribunal administratif de Poitiers, aux sapeurs-pompiers de Charente de rembourser les travaux de remise en état d’un château partiellement détruit par un incendie sur lequel ils étaient intervenus, soit un peu plus de 400.000 euros ».

Le 17 mars 2010, André Chavois, 88 ans, propriétaire et occupant du château d’Ardenne (XIIe-XVIIIe siècles) sur la commune de Moulidars (Charente), appelle les pompiers pour un banal feu de cheminée. Arrivés en milieu de matinée, les soldats du feu repartent vers 13h après avoir éteint les flammes et s’être assurés de l’absence de tout danger.

Deux heures après le départ des pompiers, un incendie se déclare

Mais deux heures environ après leur départ, un incendie se déclare dans les combles du château. Le temps pour les pompiers de la caserne de Châteauneuf-sur-Charente de revenir sur place, toute une aile du château ainsi que plusieurs chambres étaient détruites.

Le château était équipé d’un système de récupération de la chaleur partant de la cheminée et desservant, via des tuyaux, l’ensemble de la demeure, dont les combles. Ce sont ces tuyaux qui, surchauffés, ont vraisemblablement mis le feu aux boiseries du château.

Pour AXA, il s’agit d’une erreur de diagnostic des pompiers

AXA, qui assure ce monument historique, estime que le sinistre est la conséquence d’une erreur de diagnostic des pompiers. L’assureur a par conséquent demandé au Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) de Charente le remboursement des quelque 424.000 euros qui ont été nécessaires pour la remise en état des lieux.

La conciliation entre assureurs n’ayant pas abouti, AXA a porté l’affaire devant le tribunal administratif de Poitiers.

Le rapporteur public demande le rejet de la requête d’AXA

Le rapporteur public, dont l’avis est suivi par le tribunal dans la grande majorité des cas, a estimé jeudi que les pompiers qui sont intervenus sur le feu de cheminée ne pouvaient être tenus pour responsables du second incendie, demandant le rejet de la requête d’AXA. Il a en effet relevé que le dispositif de récupération de chaleur, réputé dangereux et installé sans respecter les règles de l’art, était en outre dissimulé par un coffrage. Et que le propriétaire n’avait pas alerté les pompiers sur l’existence de ces tuyaux.

« Mais les pompiers ne l’ont pas interrogé ! », a protesté l’avocat de l’assureur.

Le tribunal rendra sa décision le 9 mars.

RR
commentaires

Suède, Allemagne, des enseignants s’expriment sur l’échec de l’immigration.

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Suède, Allemagne, des enseignants s’expriment sur l’échec de l’immigration.

Ce texte a été écrit par un professeur de lycée et a été publié sur le site alternatif de nouvelles suédoises Avpixlat, où il prédit plus ou moins une guerre civile à venir:

 

« Comme je travaille à l’école suédoise, je prends un grand risque en publiant ces pensées, mais après Peter Springare qui a courageusement contesté l’establishment, tel David contre Goliath, à travers ses messages sur Facebook, je sens que je suis prêt à donner mon impression sur l’école, impression qui est partagée par de nombreux autres professeurs. Et ce n’est pas une bonne impression. Auparavant, je publiais des articles d’opinion au sujet de l’école. Mais à présent, je pense qu’il est temps de parler sérieusement sur ce sujet.

Je travaille en tant que professeur depuis 2005 et je possède des antécédents liés à la gauche suédoise. Aujourd’hui, je travaille en tant que professeur de lycée pour les branches d’anglais et d’histoire. J’accuse le gouvernement actuel de ne pas être légitime. Lorsque les partis politiques se voient refuser le droit de montrer des publicités, qu’ils ont leurs réunions sabotées, que leurs membres sont battus avec l’approbation du gouvernement, et que le parti est constamment attaqué par les médias d’Etat, le processus démocratique a disparu et les gouvernements formés au cours de ces élections sont, selon moi, illégitimes.

 

Certains étudiants non-assimilés ont déclaré ouvertement qu’ils détestaient les Blancs, ils haïssent les Juifs, ils veulent que la Suède adopte la Charia. J’ai rencontré des étudiants et j’ai eu une longue discussion au sujet de leur vision d’un monde « où tous les Blancs ont été tués» et par conséquent, « où le racisme n’existe plus. »

Contrairement à la gauche libérale de la classe moyenne, je parle à ces étudiants. Je les respecte, quel que soit leur point de vue ou leurs valeurs. Ce sont des gens qui préconisent les lois de la charia ou qui prétendent vouloir exécuter une personne tel que moi. Les opinions sont respectées, mais contrées poliment et objectivement. En tant qu’individu, je travaille pour essayer de leur donner une bonne vie, en tant que citoyen, je vois les mécanismes cruels de la guerre civile rampante toujours plus proche de mon école chaque jour. Les guerres sont menées non pas par un monstre, mais par des gens ordinaires avec des préjugés ordinaires, qui se trouvent être du côté opposé dans un conflit.

Que les notes aient chuté en raison de l’absence d’assimilation ne devrait guère être une surprise.

J’accuse les gouvernements non légitimes suédois, et les médias traditionnels de cette évolution. Je ne crois pas une seule seconde que ces évolutions sont dues à la naïveté des dirigeants. Ils savent que toute leur puissance repose sur la division et le mensonge.

Depuis de nombreuses années, nous avons construit une école ségrégationniste, avec des étudiants non-musulmans dans un groupe et des étudiants musulmans et africains dans le second groupe. Ce n’est pas une « vision raciste. » C’est une description de la réalité dans les écoles suédoises aujourd’hui. Une situation créée par les politiciens et les médias qui feront tout pour nier que ce que je vous écris est vrai et qui le présenteront comme une attaque contre tous les immigrants.

Je les vois tous les jours. Les jeunes Suédois de souche et les naturalisés. Ils se cachent presque dans les salles de classe. Tout l’espace est laissé aux jeunes non-assimilés. Exception occasionnelle avec des gens qui ont été totalement endoctrinés qui rejettent la faute de tous les problèmes sur les « racistes » et les « hommes ». Ils prennent également beaucoup d’espace avec leurs tirades haineuses, accusant tout le monde sauf les politiciens coupables et les médias.

Un enseignant allemand confirme dans les commentaires :

« Je confirme. J’ai donné des cours d’allemand à un groupe de 16 « réfugiés ». Deux seulement avaient vraiment l’intention d’apprendre et deux autres, avec des diplômes universitaires, se débrouillaient déjà assez bien. Parmi ces deux derniers, un a vite arrêté de venir, parce qu’il perdait son temps. Parmi les deux très motivées (deux femmes), une se donnait beaucoup de mal, mais n’avait pas les capacités intellectuelles.

Puisque les autres ne connaissaient pas l’alphabet latin, le cours commencait à 8 heures et demi pour trente minutes d’alphabétisation, et se poursuivait par le cours de langues et d’initiation à la vie européenne. Ne venaient au cours d’alphabétisation que les 3 qui savaient déjà lire. Les autres ne se présentaient qu’épisodiquement au cours de langue, avec des excuses bidons pour justifier leurs absences précédentes, en retard (9 heures du matin, c’est bien trop tôt!) et avec un manque total de travail personnel. Deux se sont battus en cours. Un « jouait à l’enfant » en faisait le pitre, comme par exemple se cacher sous sa table. Un jeune adulte qui disait avoir, une fois 22 ans, une fois 19 ans, une fois 20 ans… a disparu: devenu mineur, il avait été envoyé à l’école. La femme très motivée se disait un jour érythréenne, un autre jour somalienne ou encore soudanaise. Et ce petit monde se plaignait beaucoup de ses conditions d’hébergement (même ceux qui ont très vite eu un logement remis à neuf) et de leur pauvreté (ils vivaient mieux que moi. Je le certifie, ayant parfois rempli des papiers pour eux et ayant vu de ce fait, le montant des allocations qui leur étaient allouées. Presque 1400 euros pour une famille de trois enfants de moins de 12 ans (c’est plus quand les enfants sont ados), alors que tous leurs frais étaient payés. Donc, 1400 pour se nourrir et se vêtir. Jamais je n’ai eu autant pour vivre! Une de mes élèves a d’ailleurs passé une semaine de vacances en Grèce, mère d’une famille fortunée dans son pays d’origine (photos à l’appui) famille qui n’était pas devenue pauvre en arrivant en Allemagne.

Mais tous se présentaient en cours le jour où quelqu’un venait leur distribuer de l’argent liquide, dans une enveloppe, soit-disant pour payer leur transport, alors qu’ils avaient déjà un abonnement de bus, tarif réduit, offert par « Job Center ».
Mes collègues étaient aussi écoeurées que moi. Je n’enseigne plus l’allemand. La colère ne me quitte pas. »

RR

commentaires

Quand les « Décodeurs » du « Monde » ajoutent le mensonge à la malhonnêteté

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Quand les « Décodeurs » du « Monde » ajoutent le mensonge à la malhonnêteté

FAUT-IL ÉCRIRE « DÉSINTOX » OU « DES INTOX » LORSQU’IL S’AGIT DE TRAITER CETTE NOUVELLE TENDANCE, PORTÉE SURTOUT PAR LE MONDE ET LIBÉRATION, CONSISTANT À TOUT « FACT-CHECKER » ET À TOUT « DÉCODER », DU MOMENT QUE CELA SERVE UNE IDÉOLOGIE ?

Dernièrement, les désormais célèbres « Décodeurs » du Monde ont à nouveau fait preuve d’une malhonnêteté bien réfléchie. Le 14 février 2017, le secrétaire général du Front National, Nicolas Bay, était l’invité de BFM TV.

À cette occasion, il s’est exprimé, entre autres, sur les attaques terroristes qui ont frappé la France et sur le lien entre terrorisme et immigration.

Aussitôt, les « Décodeurs » du Monde ont extrait une petite phrase de cet entretien, n’hésitant pas à la tronquer largement.

Voici la (demi-)phrase prononcée par Nicolas Bay et ressortie par Le Monde :

« Bien sûr que tous les immigrés ne sont pas des terroristes, en revanche tous les terroristes sont des immigrés. »

Partant de là, les « Décodeurs » rappellent qu’« une personne immigrée est une personne née étrangère à l’étranger et résidant en France ». Ainsi, suivant cette définition, il est « largement faux d’affirmer que tous les terroristes « sont des immigrés » », expliquent-ils.

Pour preuve :

« si l’on reprend les principaux attentats en France depuis 2012, la majorité des auteurs sont en effet des Français nés en France. »

Et Le Monde de dresser la liste des auteurs d’attentats en France depuis 4 ans, nommant les Mohamed Merah, Chérif et Saïd Kouachi et autres Amedy Coulibaly.

En soit, leur petit listing n’a rien de faux, sur le papier.

Mais comme le fait remarquer Le Salon Beige, les propos de Nicolas Bay ont été volontairement tronqués.

Ce 14 février sur BFMTV, on posait cette question à l’eurodéputé :

« Dans tous les attentats qui ont été commis sur le sol français, il n’y avait pas que des étrangers, il y avait aussi des Français . »

Et celui-ci de répondre :

« Oui mais d’origine immigrée. En réalité, bien sûr que tous les terroristes ne sont pas des immigrés. En revanche, tous les terroristes sont des immigrés… Tous les terroristes sont issus de l’immigration (…). »

Comme on le voit, Le Monde a choisi de ne pas tenir compte des deux phrases, pourtant essentielles, qui précèdent et suivent la déclaration retenue.

Et cela les arrangeait bien, à n’en pas douter…

En effet, n’importe quel lecteur s’en référant à la liste fournie par Le Monde pourra constater, au regard des noms des terroristes, qu’ils étaient tous (à l’exception du converti à l’islam co-auteur de l’attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray) issus de l’immigration.

Ainsi, non contents de s’en référer au seul droit du sol pour faire passer les auteurs d’attentats pour des Français pur jus, les « Décodeurs » n’ont également pas manqué de tronquer la citation du secrétaire général du Front National pour rendre leur argumentaire consistant.

On notera également que lorsqu’il est question d’évoquer deux des auteurs des attentats du 13 novembre à Paris, Ahmad Al-Mohammad et Mohammad Al-Mamhod, Le Monde précise qu’ils « sont quant à eux passés par la route des migrants ».

Un habile moyen de ne pas dire qu’ils étaient eux-mêmes… des migrants.

NOTE : 

Ces rubriques de fact-checking sont devenues une plaie universelle, comme les zapping.

On en trouve maintenant partout : au « Monde », à « Libération », sur « Arte », sur « France 2 » etc.

Ce sont des espaces où les journalistes abandonnent leur hypocrisie habituelle, pour se livrer à de la  propagande ouverte dans le sens  que l’on connait tous : pro U « E », pro islam, pro immigration,  anti-Marine, anti-Trump, anti-Poutine etc etc.

Il est révélateur qu’une des animatrices de la rubrique de « fact checking » de France 2, Nassira el Moaddem,  soit passée direct à la direction du  « Bondy Blog ».

 

« Bondy Blog » dont Gilles Kepel explique qu’il est désormais  sous la coupe des « Frères Musulmans » 

 

RR

commentaires

Arzon : jugé pour une manif contre l’agression sexuelle commise par un migrant, il se suicide à 19 ans

Publié le 19 Février 2017 par France Révolution

Arzon : jugé pour une manif contre l’agression sexuelle commise par un migrant, il se suicide à 19 ans

Quelle tristesse d’apprendre cela.

L’un des 4 prévenus qui avaient eu le malheur de manifester à Arzon contre le migrant coupable d’agression sexuelle ( mais exfiltré depuis par les forces de police et dans la nature…) est mort.

Il voulait défendre nos traditions, nos femmes, notre civilisation. Il est mort.

Il refusait d’être un mouton. Il est mort.

Pas un mot pour lui sur les chaînes de télé. Hollande n’est pas venu réconforter ses parents, leur dire qu’il partage leur peine. Rien. Il est mort.

Broyé, abandonné, avec la perspective de 18 mois de prison si les juges suivent le procureur. Il est mort.

Broyé, abandonné, avec la perspective de 18 mois passés dans les bleds soumis à la charia que sont devenues nos prisons. Il est mort.

Broyé, abandonné, offert à la vindicte musulmane en prison, lui qui s’est battu contre l’immigration illégale et l’agression sexuelle dont un migrant s’était rendu coupable, il est mort.

Et il est mort doublement, en cette période d’émeutes inacceptables, de manifestations sordides autorisées, de discours de haine à l’égard de nos policiers. Tout seul.

Nous ne savons pas si le procès a joué un rôle quelconque dans sa décision de disparaître. Peut-être aurait-il mis fin à ses jours même en l’absence de procès. Mais on peut se dire que s’il traversait une mauvaise période, le jugement, le tribunal… n’ont pas amélioré les choses.

Qu’il ait eu à rendre compte de ses actes, s’il a vraiment molesté un des gardiens du lieu où étaient les migrants à Arzon, c’est normal. Mais qu’a-t-il pu lui passer dans la tête en voyant comment les racailles soutenant Theo ont pu se comporter en toute impunité ? Eux ils ont le droit de défiler avec des pancartes traitant les policiers de violeurs. Eux ils ont le droit de traiter les policiers de tous les noms. Eux ils ont le droit de se battre contre les policiers , ils ont le droit de blesser des policiers, de leur balancer des cocktails molotov… En toute impunité, avec un soutien massif de la presse, des politiques et des pseudo artistes et sportifs…

Et lui, pauvre petit ado de 19 ans, il est mort. Tout seul.

Salaud de Hollande.

RR

commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 600 700 800 900 > >>